Old fashioned et Nut fashioned - Woodford Reserve - Jefrey's (Paris)
Économie

Grand classique des cocktails, l’old fashioned revient en avant

2 min de lecture

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Jusqu’au 30 novembre, l’Old fashioned week revient dans une centaine de bars français, sous la houlette du whiskey Woodford Reserve, l’une des marques emblématiques de Brown-Forman. Ce cocktail, composé de whisky, de sucre (en sirop ou en morceau) et de bitter, réalisé directement au verre (du même nom), est un grand classique du bar. “L’old fashioned est indémodable. Il a traversé les époques, il peut convenir à tout le monde, et il s’agit d’une bonne introduction à cet univers”, observe Guillaume Helinx, barman au Jefrey’s, un bar à cocktails du 2ème arrondissement de Paris.

Servi sur glace, ce cocktail peut se composer de 50ml de bourbon, 10ml de sirop de sucre et de deux gouttes d’Angostura Bitters ou, par exemple, un quart de morceau de sucre, 50 ml de bourbon et toujours quelques gouttes de bitter (amer). Les dates de la naissance officielle de l’old fashioned varient – entre 1862, dans le livre “The Bartender guide” de Jerry Thomas (Etats-Unis), comme un “whiskey cocktail” – et 1888. Il s’agit d’un short drink (environ 5cl).

Plusieurs pistes de personnalisation

Woodford Reserve capitalise sur ce cocktail pour faire connaître sa gamme − depuis 2018 comme sponsor, puis depuis 2020 en tant que marque organisatrice. “La famille de whiskeys Woodford Reserve (Bourbon, rye, malt, wheat et double oaked) offre des possibilités infinies quand il s’agit de réaliser des old fashioned. Notre Bourbon par exemple, est résolument moderne, avec un très bel équilibre de saveurs et une large palette aromatique qui comprend plus de 200 notes de dégustation. Le Rye plus épicé et herbacé, le Malt céréalier, le Wheat fruité, sont également de belles opportunités de réveiller les sens au travers d’un cocktail légendaire”, explique Lia Sicard-Philipson, brand ambassadrice.

Bitters Woodford Reserve

Bitters Woodford Reserve

Au Jefrey’s, l’old fashioned est travaillé dans sa version classique, mais aussi, actuellement, avec une recette personnalisable à l’aide des bitters de Woodford Reserve.

Nut Fashioned - Old fashioned à l'huile de noisette, Jefrey's, bar à Paris

Nut Fashioned

Autre recette, qui se déguste très facilement : le Nut fashioned. “J’aime bien le Frangelico, une liqueur italienne à base de noisette”, précise Guillaume Helinx. Un ingrédient de ce cocktail, donc, ainsi qu’un fatwash (infusion d’un corps gras dans de l’alcool) d’huile de noisette avec du Woodford Reserve Bourbon. Après le mélange des deux ingrédients, le barman les laisse infuser puis les dépose au réfrigérateur, avant de séparer, par une filtration, le whiskey. Le bitter cacao de Woodford Reserve entre aussi dans la composition du cocktail. Un pop-corn caramélisé est ajouté en garnish. De quoi passer une soirée autour de belles notes automnales.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2492 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
EntreprisesIndustrie

Corona ne veut plus être confondue avec les bières aromatisées

En lançant Sunset, une bière aromatisée, et en rappelant que Corona Extra est une bière blonde, AB InBev entend clarifier le positionnement d’une de ses marques phares.
Entreprises

Pour dépoussiérer son image, l'armagnac passe derrière le bar

L’armagnac souhaite sortir des frontières de l’apéritif. Idées de cocktails, nouveaux flacons et produits plus jeunes seront davantage mis en avant.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter