Aller au contenu

Note dégradée : les étapes clefs

L’annonce de la dégradation de la note de la France s’inscrit dans le cadre d’une crise au long cours.

L’annonce, ce vendredi après-midi, d’une dégradation de la note souveraine de la France par l’agence Standard and Poor’s a provoqué de multiples réactions politiques. Cette information, « de source gouvernementale » selon plusieurs médias, fait suite à de multiples épisodes intimement liés à la crise traversée par la zone euro. L’Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg conservent leur note d’excellence. Le 5 décembre, l’agence de notation avait menacé les pays de la zone euro. Business & Marchés retrace les évènements marquants traités sur le site.

Un dossier explosif pour l’exécutif

Entre discours rassurants et terrifiants, la solidité de la France constitue un argument qui devient de plus en plus difficile à tenir. Lire la suite

La crise de la zone euro s’accélère

Le poids des agences de notation et les difficultés européennes à s’accorder caractérisent les points saillants de l’actualité politico-financière. Lire la suite

Controverse sur les actions à engager

« La France est vue comme un maillon faible par les marchés. Alors concrètement, s’il fallait dégrader la note d’un pays triple A demain, ce serait légitime pour la France », explique un spécialiste à L’Expansion. Lire la suite

La récession fait sa réapparition

Le terme de « récession », honni par les politiques, est mis en exergue par l’OCDE, plus que jamais pessimiste quant aux perspectives économiques. Lire la suite

Publié dansDossiers