Aller au contenu

Nighthawks livre les cocktails au domicile des Parisiens

Surfant sur le succès des cocktails et de la livraison à domicile, la start-up parisienne Nighthawks compte réunir le meilleur de ces deux mondes.

Se faire livrer un cocktail professionnel à domicile, c’est désormais possible, assure Nighthawks. Créée par Clara Darcq, qui a précédemment, travaillé dans l’univers du Web, cette start-up compte convaincre les bars à cocktails parisiens de se lancer dans l’aventure, pour un service actuellement concentré dans la capitale. Interview.

Quel constat vous a incité à créer Nighthawks?

Clara Darcq — J’étais lassée de boire chez moi toujours la même chose à l’apéritif ou de rater mes cocktails maison. Avec mon expérience chez My Little Paris qui démarrait les boxes, je me suis intéressée à ce système de livraison à domicile, un mode de consommation en plein essor. J’ai décidé de le transposer dans le secteur du cocktail.

De quelle manière résolvez-vous le défi de la logistique en matière de boissons?

Les cocktails sont embouteillés minutes dans des bouteilles en verre ce qui permet de garder la qualité et la fraicheur des cocktails signature de nos barmans. De plus, ils sont livrés dans un laps de temps réduit : entre 30 minutes et 1 heure et dans des sacs isothermes pour bien conserver la fraicheur.

Comment vous inscrivez-vous dans la tendance cocktail?

Nous nous inscrivons dans cette nouvelle tendance cocktail puisque nous proposons uniquement les meilleurs cocktails signatures des établissements parisiens parmi les plus côtés. Nous sommes convaincus que les modes de consommation sont en train d’évoluer et que les cocktails de demain se consommeront à la maison entre amis. Nous souhaitons également mettre en place une offre sans alcool dans les prochaines semaines.

Comment travaillez-vous avec vos bars partenaires?

Nous sélectionnons les meilleures adresses parisiennes et nous leur proposons de livrer leurs propres cocktails à domicile via notre packaging haut de gamme et trendy. Certains proposent les cocktails de leur carte actuelle et d’autres préfèrent créer une carte spécifique à Nighthawks.

Quel est votre modèle économique et quels sont vos objectifs de développement?

Nous nous rémunérons à la commission sur chaque cocktail vendu. Pour le moment, Nighthawks n’est disponible qu’à Paris mais nous souhaitons développer la solution à Londres et Berlin.

Publié dansEconomieEntreprisesServices