ÉconomieEntreprisesServices

MiamTag vous approvisionne en produits frais à toute heure

1 min de lecture
Un brunch proposé à la livraison par MiamTag.

Petits-déjeuners, jus de fruits, brunchs : MiamTag souhaite rassasier les Parisiens en produits frais tout au long de la journée.

A la recherche d’une alternative à la pizza ou aux plats préparés livrés à domicile ou au bureau ? « Nous accompagnons nos clients toute la journée avec une large sélection de produits frais, des petits-déjeuners, des brunchs, des jus de fruits, une gamme de 150 bières… qui peuvent être commandés et livrés de 7h à 20h du lundi au samedi, ainsi que le dimanche matin », répond Line Derambure, chargée de communication pour MiamTag.

Lancé par les serial entrepreneurs Paul Lê et Alban Wienkoop, ce nouveau service disponible à Paris et en petite couronne depuis le 7 avril dernier vise à satisfaire les besoins immédiats ou prévisibles (réunions, dîners…) des particuliers et des professionnels en produits frais.

La start-up s’est notamment inspirée de l’offre proposée dans l’univers B2B. « Nous sommes partis du constat que les services de livraison de petits-déjeuners n’étaient disponibles que pour les professionnels, et pouvaient gagner en qualité. Nous avons souhaité élargir la cible, les créneaux horaires, puis finalement la gamme de produits, tout en restant accessibles », complète Line Derambure. Le petit-déjeuner pour deux personnes est ainsi proposé à 4,95 euros.

Le sourcing comme clef de différenciation

Basée dans le premier arrondissement de Paris, l’entreprise, qui compte plus de 25 personnes dont ses équipes de préparateurs et de livreurs, mise sur un sourcing résolument qualitatif : « les fruits sont achetés auprès des Vergers Saint-Eustache, qui approvisionnent depuis Rungis les meilleures tables de Paris, la charcuterie provient d’un artisan situé rue de Charonne… » MiamTag compte notamment se différencier par ce biais et constitue la première brique d’un projet de plus grande ampleur (Deleev), qui sera dévoilé prochainement.

Constituée de particuliers et de professionnels, la clientèle de la start-up peut également accéder à un service d’abonnement, qui permet de rendre récurrentes les livraisons, un jour donné de la semaine ou chaque jour : « des viennoiseries et un jus de fruits pressé à la commande ou un apéritif le vendredi en fin d’après-midi par exemple » MiamTag compte s’adapter à la saisonnalité des produits, et élargir son champ d’action géographique.

2497 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

Les smash burgers de Junk passent de la livraison au vrai point de vente, à Paris

Le groupe In My Belly conçoit des plats pensés pour la livraison et la vente à emporter. Sa marque Junk, dédiée aux smash burgers, s’essaie au take away physique, à Paris.
EntreprisesServices

A 10 ans, La Fabrique givrée continue à concilier glace et pâtisserie malgré l’inflation

Si La Fabrique givrée n’exclut pas de relever certains de ses prix, l’enseigne ardéchoise spécialisée dans les glaces, qui fête ses dix…
Entreprises

Pourquoi les produits d'épicerie fine ont toujours le vent en poupe

Malgré l’inflation, l’épicerie fine a le vent en poupe. 94% des Français perçoivent ces aliments comme des “produits de luxe”, d’après une étude réalisée pour Gourmet Sélection. Ce salon professionnel, organisé mi-septembre, a réuni 338 entreprises et marques. La preuve du dynamisme du marché, observe Jean-Gabriel Mollard, directeur marketing et communication du pôle food B2B de Comexposium.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter