Aller au contenu

One Heart Spots cartographie les lieux de la consommation responsable

L’application One Heart Spots propose une cartographie de lieux spécialisés dans la consommation responsable et l’économie solidaire.

10000 adresses « engagées » réunies dans une même application mobile, telle est la promesse de One Heart Spots. Lancée par l’agence spécialisée dans l’économie sociale et solidaire One Heart Communication, l’application « révèle les initiatives accessibles et prouve que le changement est à la portée de tous », explique sa fondatrice Laure Drévillon dans un entretien accordé à Business & Marchés.

Quel constat vous a incité à lancer One Heart Spots ?

Cette application est née de notre expérience opérationnelle. En effet, notre média social, la Chaîne du Cœur, est constamment sur le terrain afin de relayer toutes les initiatives solidaires efficaces et invite chaque internaute à s’engager à son échelle. Et des initiatives, il y en a beaucoup ! Or nous nous sommes aperçus que souvent nos auditeurs sont prêts à s’engager mais trop souvent ne savent pas comment ni avec qui.

One Heart Spots est une application collaborative qui géolocalise toutes les bonnes adresses autour de soi pour agir et consommer responsable au quotidien, permettant ainsi à chacun de devenir acteur du changement.  Un « spot » est une adresse responsable affiliée à une association ou un projet responsable, quel que soit le domaine d’action : commerce équitable, bio, shopping, lien social, recyclage, etc. Chaque utilisateur peut participer.

Comment l’application est-elle enrichie en points d’intérêt ?

Notre réseau d’associations (plus de 800) et d’entrepreneurs sociaux répartis sur l’ensemble du territoire contribue à fournir la grande majorité des spots, ainsi que l’équipe One Heart Spots et bien entendu les utilisateurs de l’application. Une modération est faite par notre équipe et nos ambassadeurs locaux : les adresses sont vérifiées avant d’être référencées. Cette régulation est une procédure qui permet d’assurer la qualité du spot et de garantir les standards définis. Chaque spot référencé dans notre application reçoit ensuite l’information de son appartenance à notre communauté.

L’application a-t-elle vocation à ne référencer que les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) ou des acteurs plus larges ?

L’application ne recense pas que des associations ou structures spécifiques de l’ESS, mais des acteurs beaucoup plus larges, comme des commerçants, qui proposent des produits bio et/ou locaux ou encore recyclés ou issus de produits naturels, etc. Sont également présents des points de collecte de vêtements/équipements électroniques… mais aussi des laveries à base de produits écologiques plus respectueux de l’homme et des nappes phréatiques ou encore des jardins écologiques, à titre d’exemple.

Quel est votre modèle économique ?

Pour les commerçants, nous avons développé un système de push (pour  apporter plus de visibilité ou des bons plans), proposé à raison de 1 euro par adresse et par jour. Nous proposons également notre application en marque grise/marque blanche pour des entreprises/associations.

Publié dansEnvironnement-SantéSociété