Aller au contenu

L'immobilier commercial épargné par la crise

L’étude que vient de publier le conseil international en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield le confirme: si la crise des subprimes, puis financière, a affecté les acteurs de l’immobilier, ce sont avant tout les entreprises en lien avec les ménages qui sont concernées. Hormis des inquiétudes sur les projets en cours au Royaume-Uni, « il n’y a encore aucun signe dans le reste de l’Europe d’un impact de la crise du crédit sur le nombre de projets en développement« , souligne Christian Dubois, directeur général de la filiale française de Cushman & Wakefield.

L’immobilier commercial se porte bien: après une année 2007 record, plus de 11 millions de m2 de centres commerciaux devraient être crées en 2008, et autant en 2009. D’ici deux ans, le nombre de mètres carrés de centres commerciaux en Europe aura progressé de 20%, selon le cabinet. Hors extensions, laRussie et l’Ukraine figurent dans le peloton de tête des créations de centres commerciaux en termes de mètres carrés.

Plus de 915 000 m² de centres commerciaux devraient être créés dans l’Hexagone en 2008 et 2009. Le marché français reste néanmoins assujetti à l’évolution de la règlementation, comme le rappelle Christian Dubois dans son commentaire consécutif à l’étude: « à quelques semaines du vote portant sur le projet de loi de modernisation de l’économie, des interrogations majeures demeurent en effet quant aux réformes engagées par le gouvernement et leurs impacts sur l’évolution des dépenses effectuées dans le commerce de détail« , indique-t-il.

Les gestionnaires de centres commerciaux ne restent cependant pas inactifs: la rénovation récente des Quatre temps à la Défense par Unibail-Rodamco en appelle d’autres, notamment en région parisienne où la première génération de centres, véritables boîtes longilignes renfermées sur elles-mêmes, semble avoir fait son temps. Au programme de ces relances: esthétique, environnement une meilleure intégration à la ville.

Publié dansEconomieEntreprises

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire