ÉconomieEntreprisesIndustrie

Ici Montreuil concilie industrie et design avec des chaises

ICI Montreuil - Reste à ta place

Avec l’exposition « Reste à ta place », Ici Montreuil mobilise des compétences liées à l’industrie et au design autour de chaises customisées.

Concilier industrie et design, c’est possible, s’emploie à rappeler l’équipe d’Ici Montreuil. A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art, ce makerspace, à mi-chemin entre un fablab et un espace de coworking (14 ateliers et espaces de travail, 45 machines), a proposé à ses résidents de customiser 8 anciens sièges du métro à partir de leurs domaines de compétences.
ICI Montreuil - Reste à ta place
« Chacun a travaillé selon ses idées et son métier. Une maroquinière, une bijoutière, un ébéniste ou bien encore un designer se sont attelés à ces objets », indique Christine Bard, plasticienne et cofondatrice d’Ici Montreuil. Le délai de réalisation a été particulièrement court, d’une semaine à un mois. « J’y pense depuis deux ans. L’objectif était de réunir les résidents autour d’un projet. Les chaises feront l’objet d’une vente aux enchères », complète le fablab manager du lieu, Pierric Verger.

Ce projet intervient parallèlement à deux actualités fortes pour le makerspace. Le cabinet d’audit KPMG et le fonds d’investissement Le Comptoir de l’innovation lui ont décerné leur prix « Made in France social », tandis qu’une formation « Entrepreneur maker » sera lancée en septembre, dans le cadre du projet Grande école du numérique.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Société

Do it yourself : à Paris, le succès de Brew Unique ne se dément pas

A Paris, Brew Unique a cinq ans. L’atelier de brassage a renforcé ses efforts auprès des entreprises et s’attèle à faire connaître…
Société

Cet été, si vous étiez hébergés chez un vigneron ?

Livia Gonzalves met en avant 70 domaines dans son Guide de l’hospitalité vigneronne, qui détaille de nouvelles possibilités d’oenotourisme.
ÉconomieEntreprises

Spiritueux : comment 30 & 40 fait rayonner le savoir-faire du Calvados

30 & 40 s’est imposé comme un des embouteilleurs indépendants les plus en vue. Vincent Béjot, cofondateur, revient sur son développement et sur les enjeux d’une production locale.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.