Aller au contenu

Les Français souhaitent changer de lieu de vie

Travaux, déménagement, emploi… Les Français nourrissent des envies de changement.

Malgré un contexte économique difficile, les Français éprouvent une envie de changement en matière de cadre de vie. 34 % d’entre eux envisagent de réaliser d’importants travaux dans leur logement, et 26 % de changer de logement, selon un sondage réalisé par l’institut CSA pour le Conseil supérieur du notariat*. Les projets attenants au lieu de vie (achat, location, déménagement, travaux) « prédominent parmi les Français, cette dimension semblant représenter à leurs yeux le premier levier, et peut-être le plus facile, pour se (re)lancer dans leurs vies », expliquent les auteurs de l’enquête.

Les projets professionnels sont également de mise. Même si le taux de chômage reste élevé, 34 % des Français nourrissent un projet de ce type. Changer de métier constitue un projet plus fréquent parmi les 25-34 ans, tout comme, l’éventualité de se mettre à leur compte et de changer d’emploi.

L’entrepreneuriat constitue une réponse à un marché de l’emploi crispé, mais ne représente pas la seule option possible. Etre son propre patron, réaliser un rêve ou un projet qui tient à cœur depuis longtemps, et gagner plus d’argent sont les trois raisons principales mises en avant par les sondés désireux de créer leur propre activité.

Cette envie de changement concerne également le cadre familial. 14 % des Français déclarent appartenir à une famille recomposée. Un parent de famille sur quatre envisage de se remarier. La famille constituant un point de repère, le plus important dans la vie des Français est d’être en couple (50 %), d’avoir des enfants, et d’avoir une belle carrière. « Quelle que soit leur situation ou leur envie de changement, la famille reste pour les Français l’élément fondamental d’une vie bien menée », rappellent les auteurs de l’enquête.

*Sondage réalisé par téléphone du 17 au 19 septembre auprès d’un échantillon représentatif de 1005 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas, après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Publié dansActualité socialeSociété