Aller au contenu

Les Français plébiscitent les énergies renouvelables mais ne s’en équipent pas

Les panneaux solaires représentent l’énergie pour laquelle la demande d’information est la plus forte.

Si les énergies renouvelables bénéficient d’une excellente image, celles-ci peinent à se développer. L’enquête menée par Ipsos pour le Syndicat des Energies Renouvelables confirme cette situation. 84% des Français pensent qu’elles ne se développent pas suffisamment rapidement, mais leur propension à s’équiper est bien plus faible.

Un Français sur trois, selon l’échantillon constitué pour le sondage, a déjà envisagé d’installer une source d’énergie renouvelable à son domicile, avant d’y renoncer. Les panneaux photovoltaïques, les panneaux solaires thermiques et les pompes à chaleur arrivent en tête des énergies ayant fait l’objet d’un renseignement en vue d’une potentielle installation. 53 % des Français disent s’être déjà renseignés sur les énergies renouvelables, principalement par Internet, le recours à un organisme spécialisé n’intervenant qu’en seconde position.

L’éolien (95 % des Français considèrent « qu’il s’agit bien d’une énergie renouvelable »), le solaire et l’hydroélectricité constituent les énergies les mieux identifiées, la confusion régnant sur le bois de chauffage, dont seuls 50 % des Français en connaissent le caractère renouvelable, et le compost (81 % des Français pensent à tort que celui-ci est renouvelable). La biomasse souffre pour sa part d’une méconnaissance.

L’éolien fait consensus… mais pas chez soi

Alors que les projets d’installations de parcs éoliens suscitent, au niveau local, de forts mouvements de contestation, les Français semblent, dans cette enquête, particulièrement réceptifs à l’idée d’une implantation sur leur territoire. 80 % des Français accepteraient l’installation d’éoliennes dans leur département, et dans leur commune à hauteur de 68 %. Cette proportion tombe à 45 % en cas de projet dans le champ de vision de leur domicile.

Plus discrets, les panneaux solaires font davantage consensus : 82 % des Français en accepteraient l’installation dans le champ de vision de leur domicile. 14 % des Français déclarent par ailleurs songer à s’équiper en panneaux photovoltaïques au cours des cinq ans à venir, et 10 % en panneaux solaires thermiques.

L’enjeu en termes d’actions ne se situe donc tant pas, pour les professionnels de la filière, dans le développement de la notoriété des énergies renouvelables que dans l’explication des différents mécanismes d’installation et de financement permettant de s’équiper.

*Enquête menée par Ipsos entre le 3 et 10 décembre 2012 par Internet auprès d’un échantillon représentatif de 1000 Français.

Publié dansEntreprisesEnvironnement-SantéIndustrieSociété