ÉconomieEntreprises

Mickey, un état d’esprit toujours plus incarné

Mickey Mouse à Disneyland Paris

Mickey, le héros de la Walt Disney Company, s’incarne non seulement à Disneyland Paris et sur les produits dérivés, mais aussi à travers ses valeurs et une population, les Mickeynnials.

L’an prochain, Mickey fêtera ses 90 ans. Non contente d’avoir étrenné ses habits de fête à l’occasion des 25 ans de Disneyland Paris, la célèbre souris, qui se décline à travers plus de 300 partenariats en France, suscite toujours un intérêt non négligeable : 83% des Français aiment Mickey ! « L’étude met en évidence une très forte corrélation entre la façon dont est perçu Mickey et l’adhésion à un ensemble de valeurs positives comme l’enthousiasme, la curiosité et l’envie de profiter de la vie », indique l’institut CSA au terme d’une enquête réalisée pour The Walt Disney Company France. Signe de cet engouement, 5,5 millions de personnes, soit 1 Français sur 10, sont considérés comme Mickeynnials.

Mickey ne se limite en effet pas à la seule cible des enfants : 2055 « enthousiastes » adultes ont été repérés parmi le panel de l’institut CSA, parmi lesquels 2034 personnes qui aiment Mickey. Cette population, composée à 52% de femmes et à 48% d’hommes, n’est que très peu composée de 18-24 ans (2%), mais répartie à 11% parmi les 25-34 ans, 25% parmi les 35-49 ans, 31% parmi les 50-64 ans et, enfin, 30% parmi les 65 ans et plus. La joie, la passion et la reconnaissance figurent parmi les émotions positives qu’ils citent, au-delà de la curiosité et du plaisir.

Le héros de « Steamboat Willie », au sein duquel il a fait ses premiers pas à l’écran en 1928, n’est donc pas seulement un personnage de fiction : il incarne, pour les « Mickeynnials », un état d’esprit. Pour 47% d’entre eux, Mickey constitue un personnage qui « fait du bien et remonte le moral« . Pour 36% d’entre eux, il incarne « l’optimisme à toute épreuve ». Le héros de la Walt Disney Company serait donc un remède anti-crise… qui, pourtant, peine à s’incarner au sein de cette population : 74% d’entre eux ne disposent pas d’objet fétiche à son effigie ! La peluche (10%) et la collection du Journal de Mickey (8%) en constituent les premiers signes.

Une présence multi-supports affirmée

Ces derniers mois, Mickey a développé sa présence multi-supports en France, à l’image du pop-up store organisé durant le mois de septembre au BHV Marais, à Paris. La filiale des Galeries Lafayette a mis à l’honneur une collection de produits dérivés dédiés à la souris. La marque de vêtements Bensimon a quant à elle convié Mickey et Minnie à orner ses incontournables baskets. Même idée pour les plaids et couvertures Zoeppritz.

A Disneyland Paris, Mickey change pour sa part de look selon les événements – un semi-marathon ainsi qu’un événement gastronomique, dernièrement – et dispose depuis cinq ans de son propre point photo, Meet Mickey Mouse. Accompagné de Minnie, il ouvre désormais la parade quotidienne. Il est aussi présent sur les costumes des pompiers des parcs… Incontournable, on vous l’a dit !

2160 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesSociété

“Les marques d'alcool ont hâte de retrouver les barmen sur le terrain pour relancer la convivialité française ensemble”

Depuis mars 2020, l’activité des cafés-hôtels-restaurants (CHR) alterne entre fermetures et fonctionnement ralenti. Les salons ont été réduits à peau de chagrin….
EntreprisesServices

“Nous n'avons jamais recours à un caractère existant pour construire les logos de nos clients”, rappelle l'équipe de Brand Brothers

Identité visuelle, stratégie, branding : Brand Brothers conçoit des territoires de marque mis en valeur par un travail poussé sur les polices de caractère. Interview avec Johan Debit et Jean-Rémi Massery.
ÉconomieEntreprises

“Le digital devient indispensable dans l’industrie des spiritueux, mais il ne faut pas occulter la recommandation humaine”

Fondateur du cabinet de conseil Heads & Legs, spécialisé dans les industries du bar et des spiritueux (recrutement, formation, développement de marques), Christophe Jumentier, riche d’un long parcours dans le bartending et le marketing, revient sur l’actualité du secteur et sur sa première année d’activité en 2020.