FocusIndustrie

Consommation : un marché du poisson contrasté en 2014

1 min. de lecture

Le cabillaud, le merlu et le saumon ont été au cœur des arbitrages des consommateurs de poisson en 2014.

Le cabillaud, quel succès ! Doté de propriétés nutritionnelles meilleures que le panga, et jouissant d’une bonne image auprès des consommateurs, le poisson blanc s’est imposé dans les habitudes des ménages malgré des prix en hausse. En revanche, le merlu a souffert d’une côte d’amour moindre, tandis que le saumon a pâti de la hausse de ses prix l’an dernier.

Photo : Fresh sea bream par Shutterstock/Viktor1

2221 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesIndustrie

“Le Made in France ne suffit pas à faire vendre un produit”, rappelle Tiphaine Chouillet (La Racine)

Entreprises françaises patrimoniales ou sociétés en transition vers le made in France, tels sont les profils de structures qu’accompagne La Racine. Créé en 2015, ce cabinet de conseil intervient sur l’ensemble de la chaîne de la valeur.
ÉconomieSociété

Christophe Pradère: “la consommation n'est pas immorale, il faut l'aider à devenir plus vertueuse”

Christophe Pradère, CEO de BETC Design, revient sur les enjeux portés par le packaging en vue de la reprise, notamment dans l’univers F&B.
ÉconomieEntreprisesSociété

Covid-19: la livraison, le drive, les surgelés, et l'épicerie plébiscités… mais pas les alcools

Les consommateurs, dont les déplacements sont contraints face à l’épidémie de coronavirus, se portent vers les petites surfaces, la livraison, et achètent…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter