EntreprisesIndustrie

Le Bourbon Weller compte conquérir les consommateurs français

3 min de lecture
Guillaume Drouot et Yannick Bucco - Weller (whisky)

Distribué par La Maison du Whisky, le Bourbon Weller 12 ans est mis en avant dans un réseau sélectif de bars ainsi que chez les cavistes. Il se distingue par l’apport du blé dans sa composition.

Lancement inédit pour La Maison du Whisky. Le distributeur de spiritueux propose, depuis juin 2020, Weller, un Bourbon de 12 ans d’âge. Située dans le Kentucky, Buffalo Trace, qui le produit, suit de près l’ensemble des opérations de son partenaire. La France est le premier pays hors Etats-Unis à commercialiser ce whisky, issu de la plus ancienne distillerie en activité aux Etats-Unis (depuis 1773). Il s’agit également du plus gros consommateur de whisky au monde.

Un marché test scruté avec attention, donc, pour ce produit (45%) au côté fumé, légèrement boisé, “avec moins de feu qu’un Bourbon classique, et qui ne brûle pas”, souligne Yannick Bucco, brand ambassador. Des notes de brioche, de beurre, de vanille et de chêne peuvent être décelées à la dégustation de Weller 12 ans – The Original Wheated Bourbon. “Il s’agit d’un whisky d’exception, qui est également un excellent moyen de recruter des consommateurs sur la catégorie. Le Bourbon est moins clivanrt que d’autres références”, souligne Armand Vaux, marketing manager World whiskies à La Maison du Whisky.

Spécificité majeure de Weller 12 ans : la substitution du seigle par du blé. pour davantage de douceur. Le mashbill (mélange initial de céréales dans la composition d’un whiskey américain) se compose de maïs, de blé et d’orge. La gamme compte, aux Etats-Unis, six autres références. L’apport du blé a été décidé en 1849 par William Larue Weller, qui souhaitait proposer un “honest whiskey at an honest price” – en France, il est disponible au prix de 39,90 euros pour les particuliers, à raison de deux bouteilles maximum par personne lorsqu’elles sont disponibles.

Après une longue histoire, la marque W.L. Weller a été reprise en 2000 par la Sazerac Company (qui en a transféré la production chez Buffalo Trace), qui compte sept distilleries dans le monde, dont une en France. La gamme Weller compte, aux Etats-Unis, six autres références.

Des idées originales de cocktails

“J’ai la chance d’avoir un réseau de barmans. Je leur propose des projets, avec beaucoup d’écoute, en étant dans le conseil personnalisé”, indique Yannick Bucco. Le brand ambassador a participé au référencement d’un nombre restreint de six bars qui pourront représenter Weller dans le circuit on-trade avec une allocation spécifique de bouteilles. Parmi eux, le Moonshiner, The Cambridge Public House ou Combat à Paris; ou bien Symbiose à Bordeaux (Gironde).

Quelques jours avant le Whisky Live Paris, l’événement majeur de La Maison du Whisky, une semaine dédiée à Weller a été organisée au Danico, l’un des bars pilotés par le bartender Nico de Soto, dans le 2ème arrondissement de Paris. Trois cocktails ont été réalisés avec Guillaume Drouot, chef barman (en photo de couverture avec Yannick Bucco).

Cocktail Peach, Pleaseeee - Danico (whisky Weller) Cocktail Kentucky Breakfast - Danico (Whisly Weller) How to sell mushroom in a bar - Whisky Weller

Le Peach pleaseeee (whisky, feuille de figuier, pêche, verjus) est très onctueux en fin de bouche. Ce cocktail gazéifié est présenté comme un ice tea très frais, “permettant aux consommateurs pas fans de Bourbon de le découvrir”. “Soyeux et épicé”, le Kentucky Breakfast (whisky, liqueur, banane, thé chai, eau de coco, épices, lait d’avoine infusé au granola) est un milk punch épicé, avec une belle buvabilité. “Puissant et umami”, immédiatement identifié par le saké, le How to sell mushroom in a bar contient aussi des vins (xérès, pedro ximenez), des champignons shiitaké et du cacao.

En attendant de disposer d’un contingentement plus fort de bouteilles, La Maison du Whisky va multiplier les initiatives autour de Buffalo Trace, la cuvée porte-drapeau de la distillerie.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2496 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Cognac, liqueur, champagne, café : quatre pop-up pour rapprocher les marques et leurs consommateurs

En novembre, Martell, St-Germain, Ruinart et Lavazza ont imaginé plusieurs expériences, à Paris, pour s’adresser directement aux consommateurs, avec des concepts très différents.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

2 commentaires

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.