ÉconomieEntreprisesServices

Biscuits personnalisables : Shanty Biscuits ne perd pas une miette de son marché

2 min. de lecture
Shanty Biscuits

Shanty Biscuits vend en ligne des biscuits personnalisables à destination des consommateurs et des professionnels. Un équilibre entre deux cibles qui lui permet d’entrevoir la reprise avec optimisme.

A l’approche de la fête des mères, Shanty Biscuits n’attend que de faire des heureuses. Cette digitally native vertical brand basée à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et à Paris compte sur ce temps fort de l’année (avec Noël, la fête des pères et la Saint-Valentin) pour relancer son activité après le confinement, avec un cadeau conçu pour plaire (presque) à coup sûr : les biscuits personnalisables. Déclinés en dix parfums différents, ses sablés sont à commander directement en ligne et arrivent en moins d’une semaine.

“Nous faisons au moins 50% de croissance tous les ans, et nous avons toujours eu une croissance organique”, explique la fondatrice de Shanty Biscuits (14 personnes), Shanty Baehrel. En 2013, l’entrepreneure, déçue par le tampon à biscuits qu’elle avait reçu en cadeau, a décidé de personnaliser elle-même les produits pour des mariages ou des baptêmes. Succès aidant, la structure s’est professionnalisée deux ans plus tard. Aujourd’hui, l’activité se répartit à parts égales entre le B2B et le B2C, segment sur lequel la priorité est mise.

“Nous avons enrichi notre offre et nous essayons d’avoir des collaborations et des éditions limitées, avec des activations hors-saison (biscuits “de réconfort”, “merci maîtresse” en fin d’année scolaire…)”, poursuit Shanty Baehrel. Principal levier de recrutement de consommateurs : Instagram, avec 92 000 abonnés. Le compte a pris son envol en 2017. “On peut facilement avoir de nouveaux posts tous les jours avec nos messages. Nous nous associons à d’autres marques pour qu’elles partagent des contenus, et à des influenceurs. Nous avons ajouté des jeux concours”, explique l’entrepreneure.

Le CHR en pause pour le moment

Shanty Biscuits vient par ailleurs d’enregistrer ses premières commandes de professionnels post-confinement : “le B2B était bien parti pour prendre de l’avance dans nos ventes. Le biscuit personnalisable est un cadeau accessible, et reste une valeur sûre.” Glissé dans les colis ou distribué comme goodies, nombreuses sont ses utilisations. L’entreprise a toutefois dû mettre en pause son projet d’expansion en cafés-hôtels-restaurants – elle venait de recruter un commercial à Paris. Un spéculoos personnalisable avait été créé pour accompagner le café.

Que ce soit un éventuel point de vente physique ou un développement à l’international, les pistes de croissance de Shanty Biscuits restent néanmoins nombreuses.

2341 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

A la Samaritaine, les bonnes recettes du restaurant Voyage pour transporter ses clients

Au dernier étage de la Samaritaine, à Paris, le restaurant Voyage propose une carte courte, orientée sur les grands classiques de la cuisine, avec efficacité. Un défi relevé avec une large amplitude horaire et une forte fréquentation attendue.
ÉconomieEntreprisesManagementServices

“Les entreprises repensent la manière de stocker leurs biens”, observe Laurent Bonnet, de Stockoss

La start-up Stockoss propose de réserver des espaces de stockage (vrac ou palettes). Laurent Bonnet, fondateur de Stockoss, répond à nos questions.
Entreprises

Remyx entend séduire les barmans avec ses vodkas twistées par des artistes

La start-up Remyx Vodka repense l’identité de sa marque à chaque nouveau batch, grâce à des artistes. Les bars et les cavistes constituent la cible privilégiée.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

2 commentaires

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.