EntreprisesServices

Les astuces de la start-up Shanty Biscuits pour rebondir

Shanty Biscuits - Biscuits personnalisables

Depuis 2013, Shanty Baehrel s’emploie à développer ses biscuits personnalisables à travers Shanty Biscuits (13 personnes, à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône). Le concept : des messages déposés sur des petits beurre et des biscuits apéritifs (très réussis !) et des coffrets dédiés, dont le “Shantyprane”, inspiré du célèbre médicament. L’activité B2B fait partie des axes de développement, comme nous l’explique l’entrepreneure.

De quelle manière s’est déroulée la reprise ?

Nous avons géré au jour le jour. Nous avons mis le paquet sur les offres BtoC qui ont permis de compenser la baisse de notre activité BtoB liée à l’événementiel ou au CHR. Je pense aux collaborations que nous avons sorties avec des marques made in France comme OMY pour la fête des mères, ou encore Sock Socket pour la fête des pères. Il y a eu aussi le lancement du coffret “Self Love”. Notre équipe est toujours prête à se défoncer, on reste optimistes quoiqu’il arrive. L’optimisme fait d’ailleurs partie de l’ADN de Shanty Biscuits depuis toujours. Que ce soit au travers de nos biscuits personnalisés, de nos différents coffrets, ou encore de notre communication sur Instagram, etc. On est là pour donner le sourire aux gens, le tout dans un esprit toujours bon enfant et très second degré.

Quelles ont été les attentes des entreprises pour le retour de leurs équipes ?

Je pense que les entreprises (managers, directions des ressources humaines, responsables de communication interne, etc.) ont souhaité rassurer et mettre du baume au cœur de leurs collaborateurs lors de leur retour au bureau. La période du confinement et du télétravail forcé a été très anxiogène pour les équipes. A l’heure où l’on jongle entre télétravail, les réunions masquées et la distanciation sociale, il est important de remonter le moral des équipes et nos biscuits sont apparus comme de bonnes idées pour toutes ces petites attentions qui comptent dans une “vie de bureau”.

“Nos messages restent positifs”

Comment a évolué la part de l’activité B2B chez Shanty Biscuits ?

Même si la crise a coupé une grosse partie de nos commandes (pour les hôtels, restaurants et événements), d’autres demandes différentes ont émergé : l’envoi de coffrets de biscuits directement chez ses salariés, désir de prendre encore plus soin de ses clients et collaborateurs pour les rassurer, les fidéliser et les sortir de l’ambiance anxiogène. La fin d’année est toujours une période très importante pour nous, nous avons préparé une offre plus large que les années précédentes pour pallier la perte de commandes liées au covid et parce que nous pensons que les gens et entreprises auront encore plus envie et besoin de ressentir l’esprit des fêtes. Nous venons de lancer un parfum exclusif en collaboration avec la cheffe pâtissière Nina Métayer, et nous nous apprêtons à lancer un calendrier de l’avent, un coffret de Noël et un pack de mini-coffrets pour les Secret Santa et autres petits cadeaux entre amis.

Quels messages « anti-déprime » avez-vous récemment imprimé sur vos biscuits dans cette période si compliquée ?

Shanty Biscuits n’a pas vocation à communiquer sur la crise et donc penser à des messages spécifiquement en lien avec le covid. Quand on regarde nos biscuits et nos coffrets, on se rend compte qu’ils sont en fait assez intemporels. Ils sont toujours positifs, fun, rigolos. Et le rire, la dérision et la bonne humeur, c’est valable quel que soit le contexte et finalement c’est aussi un anti-déprime sans qu’il soit décrit aussi explicitement. Notre coffret ShantyPrane destiné à apporter du réconfort en cas de coup de blues, cœur brisé ou petite fringale, n’a pas été marketé comme anti-déprime en temps de crise mais a été pensé comme un coffret pour faire du bien quelle que soit la cause. “Plus de beurre que de mal”, “Un biscuit chaque matin éloigne le médecin”, tout le monde peut se retrouver dans ces messages à un moment donné de sa vie, crise ou pas.

2119 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Reconfinement: Ninkasi s'appuie sur le digital et développe ses réseaux de distribution

Lors du premier confinement, Ninkasi a digitalisé ses bars-restaurants. Une transition qui lui permet de maintenir de l’activité. La distribution des spiritueux,…
EntreprisesServices

Parrot Traveler, l'appli mobile city-guide anti-Tripadvisor

La nouvelle application Parrot Traveler référence plus de 500 bonnes adresses à Paris. Toutes ont été préalablement testées. Le projet a été lancé en un temps record.
EntreprisesServices

Vin: la start-up Winesee digitalise les recommandations et les notes de dégustation

Cette année, les clients des magasins U pouvaient télécharger l’application “Quel vin êtes-vous ?” pour les guider dans leurs choix, à l’occasion…