Entreprises

Au Bar 8 du Mandarin Oriental Paris, un nouveau menu cocktails pour voyager façon palace

3 min de lecture

Nouvelle carte de cocktails au Bar 8, au Mandarin Oriental Paris. L’équipe du palace a repensé son offre autour de saveurs inspirées par l’esprit de voyage.

Nouvelle impulsion pour le Bar 8, le bar à cocktails du Mandarin Oriental, à Paris. Après avoir fait la part belle au gin Hendrick’s, le palace (96 chambres, 39 suites) a repensé son menu autour de l’esprit de voyage, dans la lignée de l’imaginaire culinaire déployé par le chef Thierry Marx. Une offre mise en place en symbiose entre le bar et la salle, pour faciliter la découverte de nouvelles saveurs. “J’essaie de déterminer le profil des clients, pour les guider vers les cocktails les plus adéquats. Chaque personne peut vivre une expérience différente. Nous avons aussi travaillé sur la réduction de notre empreinte carbone, grâce à des produits maison”, explique Gaetano Campo, premier chef de rang.

Cocktail Paris - Bar 8, Mandarin Oriental Paris

Paris

Douze cocktails, dont quatre créations sans alcool, sont à la carte (de 22 à 30 euros). Paris est une variante du célèbre Pornstar Martini, “à la parisienne”, précise Dennis Recek, premier barman jusqu’à la mi-janvier. La vodka Absolut Elyx est infusée à la vanille de bourbon. On n’échappe pas au champagne (Roëderer Brut Collection). Du jus de clémentine frais entre dans la composition du cocktail tout comme, fait plus surprenant, un sirop de croissant, réalisé à partir des surplus de viennoiseries de l’hôtel. Une opaline de croissant, ajoutée en garnish, est à déguster après le shot de champagne et le cocktail, pour déceler des notes onctueuses et briochées avant de terminer par un kick plus rafraîchissant.

Cocktail Tokyo - Bar 8, Mandarin Oriental Paris

Tokyo

Tokyo est, pour sa part, pensé dans l’esprit d’un highball : shochu, sirop de jasmin maison, purée de mandarine, sirop d’essence de yuzu. “Dans un esprit de développement durable, plutôt que d’importer de nombreux produits, nous nous sommes concentrés sur les saveurs”, indiquait Dennis Recek mi-janvier. Le shochu Yanagita Mizunara (3S) est une eau-de-vie qui a, pour cette référence, été vieillie en fût de chêne. Le cocktail est facile à boire, avec de belles saveurs florales. Il est finement pétillant. “Le verre est presque printanier, lorsque les sakuras tombent.” Une légère amertume s’invite en fin de bouche.

Cocktail Milan - Bar 8, Mandarin Oriental Paris

Milan

Coup de cœur pour le Milan. A double tranchant : “il peut être très déroutant.” L’équipe est donc une nouvelle fois sortie des sentiers battus, pour notre plus grand plaisir. Il convient de bien connaître ses envies avant de commander ce cocktail à base de grappa extra fina infusée à l’origan, de vermouth maison au parmesan, de sirop de pignons de pin et de verjus. Un garnish composé de parmesan et de perles de citron permet d’introduire avec brio la dégustation de ce cocktail très clivant, aux notes prononcées de parmesan. Le fromage est à découvrir de manière revisitée sous forme solide, puis liquide. “Le côté umami ressort, et le jeu de textures entre la tuile et le cocktail s’invite. Des arômes d’origan viennent arrondir la dégustation”, décrit Gaetano Campo.

Cocktail Istanbul - Bar 8, Mandarin Oriental Paris

Istanbul

Parmi les cocktails sans alcool, Istanbul se distingue lui aussi par sa belle palette d’ingrédients (labné, sirop de dattes aux épices Jus de citron vert, eau de poivrons). Le labné consiste en une préparation laitière avec des épices, proche d’un yaourt. Le jus de poivrons est atténué avec de l’eau, “pour éviter qu’il ne soit trop puissant.” Un cocktail à mi-chemin entre des notes sucrées et salées, néanmoins assez relevé, servi sur glace pilée. “Il est très important de concevoir de vrais cocktails sans alcool, aussi aboutis que les autres recettes”, ajoute Dennis Recek. Ce nouveau menu, disponible depuis la mi-janvier, est complété par une large offre food ainsi que des bières locales, dont l’IPA de La Parisienne (Pantin).

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2527 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Le bar à cocktails parisien The Cambridge Public House fête ses quatre ans

A Paris, le bar à cocktails The Cambridge Public House a fêté son quatrième anniversaire. Le bar conserve ses fondamentaux.
EntreprisesServices

Paris et Lyon: passage à table réussi pour les food halls de Food Society

Les food halls signés Food Society ont réussi leur lancement, en juin 2021 à Lyon puis en octobre 2022 à Paris, autour…
Entreprises

Cet hiver, le bar à cocktails parisien House Garden s'inspire des profils émotionnels

En plus de ses best-sellers, le bar House Garden, à Paris, a lancé un menu de cocktails centré sur la thématique des profils émotionnels.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter