Entreprises

Les ambitions renouvelées du salon Planète Bière, fin mars à Paris

2 min de lecture

Les 27 et 28 mars 2022, le salon Planète Bière reprend son format classique, à Paris. Le plus grand événement de dégustation dédié à la bière renouvelle sa scénographie et ambitionne de rapprocher les acteurs du secteur.

Planète Bière risque de donner le tournis à ses visiteurs. Dimanche 27 mars (pour les particuliers) et lundi 28 mars 2022 (professionnels), le plus grand salon français de dégustation dédié à la bière revient dans son format initial, exclusivement centré sur la bière, et dans une scénographie renouvelée. Les stands seront disposés sous forme de cercles concentriques. Une façon de retranscrire “l’odyssée”, thème retenu pour cette huitième édition, déclinée par le designer et concepteur François Beautour (Agence 1810). Les différentes instances ont donné leur accord pour une telle disposition, qui oblige à louer un espace plus grand qu’à l’accoutumée.

Implantation du salon Planète Bière en 2022

L’implantation du salon sera totalement renouvelée.

Après deux années de crise, sous forme d’éditions 2020 et 2021 rassemblant plusieurs événements (bière, cocktails, spiritueux, rhum) dans un même hall, Planète Bière reprend ses droits à ses dates habituelles, en mars, au Paris Event Center (19ème arrondissement de Paris). Le salon est commercialisé quasiment en totalité (150 marques représentées). 4000 visiteurs particuliers avaient répondu présents en 2019. Lors de la journée professionnelle (3500 personnes), 34% des congressistes étaient basés en province, et 2,6% à l’international, une façon d’illustrer le rayonnement de l’événement.

Dépasser le clivage craft/industriel

Philippe Jugé et Franck Poncelet, cofondateurs de l’organisateur de salons Amuse-Bouche, ambitionnent de reconnecter différentes visions de la bière. Une manière de s’ériger contre des points de vue radicaux au sein même de la profession, avec des exposants qui ne souhaitent pas être placés à proximité l’un de l’autre, le clivage craft/industriel ou des brasseurs qui ont des avis divergents sur la recomposition du secteur. Dans la version originelle du salon, l’ensemble des exposants disposaient de stands identiques, rappellent les organisateurs.

“Tout le monde a sa place à Planète Bière. Il n’y a pas de dégustations payantes : le salon est un outil marketing et commercial qui permet de passer un niveau au-dessus. Nous pensons qu’une brasserie à plus de 1500 hectolitres a sa place”, poursuit Franck Poncelet. Le salon est né au démarrage du renouveau du marché de la bière : en France, la consommation a progressé de 20% entre 2015 et 2020. Le programme de conférences s’attachera ainsi à répondre à des questions récurrentes : le brassage à domicile, la scène parisienne de la bière, les success stories du secteur, les accords mets et fromages.

Une dimension gourmande qui trouvera une autre réponse à travers un dîner organisé samedi 26 mars, sur réservation préalable, dans un établissement parisien. En attendant, Amuse-Bouche a choisi, début février, de lancer le salon auprès de la presse au sein du bar-restaurant Enkore, spécialisé dans la bière, rouvert en février 2020 dans le 18ème arrondissement de Paris après une première vie dans le 11ème arrondissement. Un établissement à la sélection de bières à la fois accessible et pointue.

Tartare de saumon, coriandre, gingembre, en accord avec la Now or never, une session IPA de Brussels Beer Project.

Tartare de saumon, coriandre, gingembre, en accord avec la Now or never, une session IPA de Brussels Beer Project

Magret de canard, purée de potimarron, sauce vin/cranberries, poire rôtie au thym: en accompagnement avec la Time Out, une american pale ale signée O'Clock Brewing

Magret de canard, purée de potimarron, sauce vin/cranberries, poire rôtie au thym: en accompagnement avec la Time Out, une american pale ale signée O’Clock Brewing

Pomme golden au four, crème chantilly, caramel au rhum ambré, amandes effilochées, avec la nouvelle porter 1721 de Deck & Donohue

2495 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Cognac, liqueur, champagne, café : quatre pop-up pour rapprocher les marques et leurs consommateurs

En novembre, Martell, St-Germain, Ruinart et Lavazza ont imaginé plusieurs expériences, à Paris, pour s’adresser directement aux consommateurs, avec des concepts très différents.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter