Aller au contenu

En 30 ans, Fleur de Bière a suivi l’évolution des spiritueux

Lancée en 1987, Fleur de Bière constitue toujours une référence phare de la distillerie Wolfberger. L’entreprise d’Eguisheim et de Colmar (Alsace) développe aujourd’hui la commercialisation de ce spiritueux issu de bière de garde distillée en alambic de cuivre au moyen des cocktails, dont on ne présente plus l’engouement. Carole Couret, directrice commercial et marketing, revient sur ce succès.

De quelle manière avez-vous observé le développement de l’univers des spiritueux en trente ans de Fleur de Bière?

Nous avons effectivement constaté un changement des modes et moments de consommation des spiritueux avec un retour aux produits locaux, un attrait plus fort pour des produits artisanaux, régionaux et français et consommateurs jeunes qui souhaitent boire moins mais mieux. Par ailleurs, la tendance à la mixologie et aux cocktails est entrée dans les mœurs. Pour le monde des métiers de bouche, les recettes contiennent moins de sucre, plus de fruits, et sont marquées par la recherche de produits originaux pour sublimer des recettes et réinventer des classiques. A noter également, la consommation en guise de digestif tend à disparaître.

Quelle est la perception du produit par les professionnels du CHR aujourd’hui, et quelle était-elle lors de son lancement?

Aujourd’hui la perception des professionnels du circuit CHR est d’abord la redécouverte car produit peu connu ; puis grâce à la dégustation les professionnels réinterprètent ce produit sur leurs cartes en cocktail de bienvenue – cocktail maison voire même en tant que hin. Tandis qu’à l’époque la Fleur de Bière était considérée comme une eau-de-vie à consommer glacée, un digestif ou bien un alcool blanc original pour arroser Sabayon, mousses ou desserts. Pour ce dernier usage, nous la déclinons désormais dans notre gamme de produits pour la gastronomie à 52 degrés.

Quels liens peut-on établir avec le gin?

Fleur de Bière n’est pas un gin en tant que tel car elle ne pas de baies de genièvre Nous faisons en revanche un parallèle avec le gin, car dans son élaboration et surtout dans son usage, Fleur de Bière est un alcool blanc qui s’en rapproche … Pour ceux qui ne nous demandent à quoi ressemble Fleur de Bière, c’est un spiritueux blanc, unique, atypique, créé par Wolfberger avec une base de bière de garde crue non pasteurisée distillée qui devient un spiritueux avec l’ajout d’infusion d’épices et d’agrumes, une marque déposée et qui a quelques ressemblancesavec le gin… Il s’agit donc d’une version alsacienne du gin.

La distillerie a été pionnière en matière de certifications (ISO 9001 et 22 000). Comment se manifestent vos engagements?

La direction de Wolfberger a pris les engagements suivants à tous les niveaux de l’entreprise : veiller à ce que dans l’élaboration de nos produits, nous soyons le plus respectueux de notre environnement et de la juste utilisation des ressources de notre terre, dans le respect de la législation, développer une agriculture dédiée à la santé de la terre, de la vigne et du consommateur en fédérant l’ensemble des coopérateurs, apporter des services innovants et qualitatifs à nos coopérateurs et aux collaborateurs de l’entreprise, et anticiper les attentes des consommateurs par l’innovation à tous les niveaux de notre activité de l’amont au produit fini.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprises