Aller au contenu

Whisky: Toki, le nouvel atout de Maison Suntory

Cet été, Barons de Rothschild Distribution France (RFD) a lancé sur le marché français Toki, la nouvelle création de Suntory. Un whisky adapté à la consommation en highball (en allongeant son whisky d’eau pétillante dans un grand verre rempli de glaçons frais). « Le highball révèle tous les arômes du whisky et se déguste traditionnellement frais », rappelle l’entreprise. Sandrine Audan, directrice du pôle Whisky de RFD, et Frédéric Fauchié, responsable marketing, nous en disent plus.

Pourriez-vous nous présenter Toki ?

Sandrine Audan – Toki est le nouveau blend whisky de Suntory. Il incarne une nouvelle gamme de whiskies pour la Maison Suntory, qui propose un produit polyvalent en cocktail et qui va permettre à une nouvelle génération de découvrir le whisky japonais. Les whiskies actuels de Maison Suntory sont davantage connus des dégustateurs avertis, notamment par leur positionnement prix (à partir de 70 euros). Toki reste un produit premium (35 euros), mais la maison Suntory ambitionne de faire découvrir le whisky japonais grâce à lui.

Comment Toki peut-il contribuer au développement de la catégorie ?

Frédéric Fauchié – RFD distribue les produits Suntory depuis le début 2017. Ceux-ci sont disponibles depuis une dizaine d’années sur le marché français. Toki s’adressera au circuit CHR. Suntory, c’est le passé qui rencontre le présent : on innove tout en restant dans la tradition. Toki, en japonais, signifie « temps ». La marque respecte l’authenticité japonaise, tout en étant moderne dans son approche. Toki a été lancé en 2016 aux Etats-Unis, et en 2018 en France, en Angleterre et au Japon. La marque n’est pas commercialisée au Japon.

Pourquoi Toki est-il suggéré en highball ?

Sandrine Auban – Le highball est un mode de consommation historique. Les Japonais consommaient leur whisky avec de l’eau pétillante dans les années 1950. Aujourd’hui, c’est une énorme tendance en Asie : beaucoup de whiskies sont proposés en highball. Les consommateurs recherchent des produits plus frais et plus simples à déguster. Ce cocktail se consomme tout au long d’un repas. La plupart des bartenders connaissent et apprécient le highball. Nous allons leur permettre de créer leur propre highball.

Frédéric Fauchié – Le highball peut aussi être revisité avec des fruits, du sirop de sucre… Il s’agit de la recommandation principale pour faire connaitre Toki. Pour faire découvrir le produit japonais, il faut miser sur la formation. La production est méticuleuse. Dans une même distillerie, on peut trouver plusieurs styles de whiskies !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie