Entreprises

Les Vignes du vent doivent faire émerger les vins des Pyrénées-Orientales

2 min de lecture
Les Vignes du vent

Des caves coopératives situées dans les Pyrénées-Orientales lancent les « Vignes du vent », un programme marketing et commercial commun centré sur la redéfinition de leurs vins auprès des consommateurs.

Soucieux de faire émerger leurs vins dans un contexte concurrentiel exacerbé, les Vignerons catalans repensent leur communication auprès des consommateurs. Premier groupement de producteurs des Pyrénées-Orientales, la structure regroupe 1000 vignerons étendus sur près de 10 000 hectares, avec sept caves coopératives. Six caves coopératives adhérentes aux  Vignerons Catalans ont pris le parti d’harmoniser l’identité visuelle et de marque de certaines de leurs cuvées, et de s’appuyer sur les spécificités de leurs vins.

Depuis un an, avec l’agence FacteurX Brand & Movie, les six caves coopératives concernées (Vignobles Terrassous, Vignerons des côtes d’Agly, Les vignerons de Baixas, Les vignerons de Tremoine, Laure de Nyls, Terres plurielles) ont engagé un travail sur leur raison d’être et les valeurs qu’elles souhaitaient pousser, ainsi que la meilleure manière de faciliter la compréhension de leur travail.

Une longue liste d’adjectifs est née, permettant de définir le caractère de chaque vin signé « Vignes du vent », le nom donné à l’opération : allégorique, exubérant, absolu, déterminé, classieux, surnaturel, stylé, excentrique, onirique, troublant, hédoniste, décalé, érotique, impertinent, disruptif, malicieux. En plus de cette première clef d’entrée vers les vins, un « index de complexité » a été élaboré, sur une échelle de 30 à 149 : « plus l’index est élevé, plus la complexité du vin s’affirme clairement pour le consommateur. »

Des cuvées commercialisées en commun

« Nous avons un climat très chaud, avec sept vents : la tramontane, le gréco, le migjorn, la marinada, le vent d’Espagne, le vent d’Availl, le canigonen. Quand il a plu, les vents facilitent le séchage des vignes, nous permettant d’appliquer moins de traitements », expliquent les promoteurs de l’initiative. Une spécificité du territoire qui sera également davantage mise en avant dans la communication des Vignes du vent.

Des cuvées aux couleurs de cette nouvelle marque ont, de plus, été créées, parmi lesquelles un vin de France composé de cépages « identitaires » des Pyrénées-Orientales (muscat à petits grains, grenache blanc, grenache gris et macabe). Un « Vin libre » à l’index 40, défini comme étant stylé, excentrique, onirique, troublant et hédoniste, à retrouver en rouge, blanc et rosé. Pour le vin de France « Les Vignes du vent en rosé » (syrah, grenache noir), place à un index 34 et des caractéristiques définies comme décalées, érotiques, impertinentes, disruptives et malicieuses. Au total, huit vins auxquels s’ajoutent trois vins doux naturels, dont un élégant muscat aux notes de fruits exotiques, tirant sur la mangue, et d’agrumes.

La commercialisation de ces vins a débuté au printemps 2023.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2797 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.
Entreprises

Jean-Charles de Castelbajac redécore 1664 Blanc pour la haute saison printemps-été

Avec un design signé Jean-Charles de Castelbajac et un cocktail créé par Rémi Massai, la bière 1664 Blanc compte asseoir son leadership au cours de la saison printemps-été.
EntreprisesIndustrie

“Bulles de Ruche passe de la phase de lancement à celle des volumes”, explique Marc-Antoine Fulconis

Après avoir levé 1 million d’euros fin 2023, Bulles de Ruche accélère son développement. Créée en 2020, cette start-up parisienne (6 personnes) spécialisée dans la création et la vente de boissons innovantes à base de miel s’apprête à renouveler le packaging de ses différentes références à l’été 2024, Année durant laquelle elle compte atteindre les 100 000 bouteilles d’hydromel, sa boisson phare.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter