ÉconomieEntreprisesServices

SnapEvent booste son offre de lieux événementiels

Bar événementiel

« Déclencheur d’événements inoubliables », SnapEvent propose, depuis son lancement en 2014, un catalogue de lieux événementiels. L’entreprise a étendu, fin 2018, son spectre à Lyon, Bordeaux et à la Côte d’Azur, en plus de son offre parisienne. Olivier Levy, cofondateur, nous en dit plus.

Comment a évolué l’activité de SnapEvent depuis son lancement ?

L’idée de départ de SnapEvent partait du constat qu’il n’existait pas de service pour organiser simplement un événement à Paris dans un lieu différent de ceux que tout le monde connait. L’idée était donc de proposer un service en ligne, facilement accessible, de lieux de particuliers exclusifs. Le principe est toujours le même aujourd’hui mais plusieurs éléments ont évolué. Nous nous sommes très rapidement réorienté vers les entreprises qui ont un besoin récurrent en « Small Events » (événements entre 10 et 200 personnes). Depuis ce baculement du B2C au B2B, notre chiffre d’affaires a augmenté de 100% par an, avec aujourd’hui 95% d’événements BtoB (lancements de produit, cocktails, réunions, petits déjeuner, soirées de Noël…) Nous avons souhaité proposer un service digitalisé, mais nous offrons aussi un accompagnement humain jusqu’au jour J.

 Quelles sont les nouveautés proposées sur la plateforme ?

Nous avons lancé une nouvelle charte graphique et refonte visuelle de la plateforme pour coller davantage à notre positionnement premium. Nous avons effectué une mise à jour du site pour encore plus simplifier la recherche de prestataires), et nous permettons de télécharger le devis en plus de l’enregistrer sur son dashboard avant de transmettre sa demande. Nous proposerons aussi de créer une « wishlist » avec les lieux préalablement repérés. Nous recensons aujourd’hui plus de 800 lieux à Paris dont le tiers sont des lieux de particuliers.

Quelles sont les principales attentes de vos clients en matière de lieux événementiels ?

Nous avons une clientèle BtoB avec des besoins très variés mais la plupart du temps nos clients recherchent des lieux qui ne soient pas « déjà vus », qui puissent créer la surprise et un effet « wahou » auprès de leurs invités. Notre catalogue de lieux type rooftops, lofts ou péniches fonctionne très bien pour ces demandes. Les lieux « comme à la maison » sont aussi de plus en plus recherchés : ce que nous pouvons offrir grâce à nos lieux de particuliers.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Notre objectif pour les nouvelles villes s’articule autour de deux approches. D’une part, convaincre nos clients parisiens d’utiliser notre service aussi pour leurs besoins hors de Paris, en particulier dans le sud de la France (séminaire, salons, conventions…) D’autre part, faire en sorte que notre modèle, qui est plus complet qu’une simple plateforme et plus transparent qu’une agence, soit accessible aux tissus d’entreprises locales.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesManagement

Les astuces de Snapshift pour convaincre les restaurateurs en quête d’un outil de gestion de planning

Permettre aux restaurateurs de gérer le planning de leurs salariés, disposer d’un panorama des heures effectuées, telles sont les fonctionnalités de Snapshift.
ÉconomieEntreprisesServices

Comment la start-up Supli rapproche les fournisseurs de leurs clients restaurateurs

Digitaliser les catalogues des fournisseurs pour faciliter les commandes des restaurateurs, telle est l’ambition de la start-up Supli, qui poursuit son développement.
ÉconomieEntreprises

Mafana, le rhum à base de brèdes en mode start-up

En trois ans, le rhum Mafana s’est imposé dans les bars de la région nantaise grâce à sa composition unique. Retour sur cette success-story.