ÉconomieEntreprisesServices

Location de bateaux: Shareboat s’attaque au segment du luxe

ShareBoat : location de bateaux entre particuliers

Retour sur l’actu des start-up. Les locations de bateaux entre particuliers proposées par Shareboat se développent sur de nouvelles destinations et sur de nouveaux segments, tels que le luxe.

En juillet 2015, Business & Marchés s’intéressait à Shareboat, une start-up qui met en relation des propriétaires de bateaux pour des locations. Les réservations s’effectuent sur le site Web. Son fondateur, Jean-Baptiste Décarre, revient sur l’actualité de l’entreprise.

Comment a évolué l’activité de Shareboat depuis son lancement effectif, et depuis l’interview?

Jean-Baptiste Décarre — L’été dernier et afin de peaufiner au mieux notre modèle, nous avons décidé de cibler quelques destinations où nous pourrions être présents et orchestrer au mieux les locations effectuées à travers la plateforme (Bassin d’Arcachon, Saint-Malo, Saint-Tropez ou encore Cannes, Ibiza et Southampton). Cela nous a permis de capter un grand nombre de retour d’utilisateurs – propriétaires comme locataires – et de travailler en profondeur notre offre en vue de cette nouvelle saison. Le nombre de bateaux disponibles a véritablement augmenté, et nous enregistrons en ce moment une moyenne de 10 nouveaux bateaux par jour! C’est la preuve que nous avons réussi notre pari de l’été dernier: le bouche à oreille, et le travail effectué par notre équipe (notamment l’équipe marketing, qui a privilégié des canaux de communication différents de ceux de nos concurrents) ont fonctionné.

Quels éléments de votre business model ont été validés, et quelles modifications avez-vous opéré par rapport à votre plan de marche initial?

La plateforme a été travaillée en profondeur par nos développeurs pour la rendre plus intuitive et conforme aux attentes des membres de notre communauté. Nous sommes également en train de travailler sur une application mobile pour faciliter notre service). Nous avons aussi lancé notre offre ‘Sur mesure’ qui s’adresse à tous types de locataires. Contactez-nous en nous exprimant vos besoins (type de bateau, lieu, dates et budget) et notre équipe reviendra vers vous en 24 heures avec plusieurs offres. À noter d’ailleurs qu’un service plus poussé s’applique pour l’ensemble des locations sur des bateaux de plus de 20 mètres.

Comment souhaitez-vous vous développer?

L’important aujourd’hui est de continuer notre expansion en Europe tout en conservant notre qualité de service et de mise en relation. C’est ainsi que nous venons de nous lancer en Grèce et à Malte, ainsi que de cibler Menorca, Mallorca, Barcelona pour ne citer qu’elles! Nous avons également lancé notre offre luxe, Luxury Boat, suite à de nombreuses réservations effectuées sur des bateaux de plus de 20 mètres. Enfin, il est important pour nous de solidifier notre présence au sein des zones clefs en Europe au vue de nos plans post-été. Pour cela, nous recrutons. Nous sommes à la recherche d’un business developer ainsi que d’un expert marketing!

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Stephan Tenhaef (Bacardi Martini): “les bars doivent s'adapter à une nouvelle normalité”

Président de Bacardi Martini France, Stephan Tenhaef revient sur le début de la saison estivale dans les bars. D’après une enquête réalisée pour le groupe, 77% des Français prévoient de consommer un cocktail hors-domicile cet été.
ÉconomieSociété

Marketing territorial : cet été, le Lot s'affiche pour gagner en notoriété

Pour la première fois, le département du Lot déploie une grande campagne d’affichage à destination des urbains (5 faces dans les couloirs…
Entreprises

Remy Savage : “il n'y a pas encore de démocratisation du cocktail à Paris”

Rémy Savage est l’un des bartenders les plus talentueux de sa génération. Il manage les bars Le Syndicat (Paris 10ème) et La Commune (Paris 20ème).