Entreprises

Les rhums Eminente prennent leurs quartiers dans une immense maison près de Bastille, à Paris

3 min de lecture
Casa Eminente - Cour intérieure

La marque de rhums Eminente lance la Casa Eminente, une immense maison parisienne reconvertie en restaurant, bar et lieu événementiel. Ouverture prévue le 3 février.

Retardée de plusieurs mois et finalement dépourvue d’offre d’hôtellerie (les quatre chambres, déjà richement décorées dans le projet initial, deviendront des mini-galeries d’art), la Casa Eminente doit ouvrir ses portes pour plusieurs semaines à compter du 3 février 2023, impasse Guémenée, dans le 4ème arrondissement de Paris. La marque de rhum cubain créée en 2020 sous forme d’intra-entreprise chez Moët Hennessy disposera d’un grand écrin – une vraie maison de ville, avec jardin – pour faire découvrir ses produits et son univers. Un projet, dont le montant n’a pas été dévoilé, qui va plus loin que la transformation éphémère, l’an dernier, d’un hôtel parisien à son nom.

Un bar à cocktails, un restaurant, un club speakeasy, des masterclasses et, donc, des espaces dédiés à des artistes seront donc à retrouver, avec ou sans réservation selon les expériences, au sein de la Casa Eminente. Initialement, les visiteurs auraient pu louer une chambre, découvrir la piscine par la même occasion et s’adonner à un escape game – plusieurs paramètres ont amené le projet à être reconfiguré. La chambre Cocodrilo rendra finalement hommage à la faune et à la flore cubaine; la chambre Isla revisitera la campagne, Terracotta sera décorée en hommage à la culture littéraire de Cuba, tandis que Galería mettra à l’honneur l’art cubain.

Deux références de rhums

Ces modifications n’entament pas l’enthousiasme de l’équipe de la marque, qui souhaitait marquer le coup pour ses deux ans. “Nous souhaitions retourner aux origines du rhum cubain. avec les produits les plus qualitatifs de l’île pour concevoir nos deux références. Nous avons notamment insisté sur le travail du bois, un élément essentiel. Cesar Marti, plus jeune maître rhumier de Cuba, a collaboré durant tout le process, et dispose d’un véritable savoir-faire sur les barriques”, explique Briac Dessertenne, cofondateur avec Camille de Dominicis. L’équipe compte 15 personnes, et une à Cuba.

Ambar Claro, 3 ans d’âge minimum, (40%), “pensé pour sublimer le daiquiri”, est proposé dans le réseau on trade. Disponible chez les cavistes, Reserva (41,3%; 7 ans d’âge minimum, avec un vieillissement en fûts de chêne blanc) est facile d’accès, et loin des notes sucrées qui caractérisent certains rhums.

Monica Berg, Alex Kratena et Julien Sebbag à l’ouverture

A la Casa Eminente, les clients du bar pourront notamment déguster un sour (Eminente Reserva, sherry oloroso, vermouth rouge, cordial de bois de cèdre). Un nouveau bartender prendra ses aises chaque mois (six personnalités différentes sont prévues), à commencer par le duo à la tête du bar londonien Tayer+Elementary, Monica Berg et Alex Kratena. Trois cocktails signature seront réalisés par chaque professionnel, et deux cocktails permanents resteront disponibles : Canchançara, aux notes très torréfiées, avec un choc entre le café et un dôme de glace (Eminente Reserva, Eminente Ámbar Claro, miel de châtaigne, miel de fleurs, marc de café), ainsi que l’incontournable daiquiri.

Dans l’assiette, trois chefs se relaieront, à commencer par Julien Sebbag, bien connu de la sphère parisienne. En plat inaugural, gambas snackées, sauce aux noix de cajou et miso, piments rouges et crumble au café cubain. En tapas, tacos de daurade sauvage en tartare, yaourt relevé à la coriandre et au citron vert. Après le repas, les convives pourront verser quelques gouttes de ron Reserva dans leur café, après l’avoir bu au deux-tiers. Pour découvrir le restaurant, un site internet sera prochainement ouvert.

A noter que la vaisselle en céramique a été conçue sur-mesure, et la décoration intérieure de la Casa Eminente assurée par le site Web de brocante Selency. Malgré les importants travaux consentis (la maison était, lors de notre visite, encore en chantier), le lieu devra être remis en état avant la restitution à son propriétaire.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2527 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Près de Disney, la microbrasserie Second Degré trace son sillon

A Magny-le-Hongre, la microbrasserie Second Degré souhaite redynamiser cette petite ville située près de Disney, et mise sur un large panel de bières.
Entreprises

Les rhums d'English Harbour comptent conquérir davantage d'amateurs

Connaissez-vous les rhums English Harbour ? Des spiritueux produits à Antigua-et-Barbuda – la distillerie est basée sur l’île d’Antigua, dans les Caraïbes. Jonathan Almonte Felix nous présente la gamme et ses évolutions.
Entreprises

Escapade au Mont Ventoux avec cette belle gamme de bières locales

Depuis 2015, la Brasserie du Mont Ventoux, à Carpentras, se distingue par ses bières qui rendent hommage au “Géant de Provence”. Focus sur l’évolution de la gamme.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter