CorpusRéférences

La revue de presse économique d’octobre

Les dossiers phares des titres économiques du mois d’octobre résumés en quatre questions.

Dépenses publiques : des professions privilégiées ?

Un mois après avoir consacré son dossier aux « professions qui abusent », Capital récidive avec quinze pages dédiées aux « privilégiés de la République ». Le mensuel a estimé le coût par ménages de quelques catégories disposant d’un statut particulier ou d’un monopole, parmi lesquelles les fonctionnaires civils (248 euros par an et par ménage), les militaires (143 euros), les agents EDF-GDF (140 euros) ou encore les cheminots de la SNCF (110 euros). Compte tenu de leur nombre restreint, les parlementaires, régulièrement pointés du doigt, ne coûtent « que » 16 euros par an… Le titre s’intéresse par ailleurs aux start-up françaises qui recrutent.

Politique économique : gauche/droite, même combat ?

Le délicat chantier des professions réglementées aurait très bien pu être lancé par la droite… Pour L’Expansion, « le clivage gauche-droite semble bien dépassé » dans deux tiers des domaines analysés. La ressemblance entre les politiques et les résultats liés à la dette publique, la solidarité ou encore la défense est jugée comme « forte » entre les quinquennats de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, même si ce dernier n’est pas échu. L’éducation nationale, au sein de laquelle les recrutements sont nombreux depuis deux ans, et l’imposition sur les ménages agissent en revanche comme des marqueurs particulièrement forts.

Management : et si vous preniez inspiration sur le pape ?

Une personne qui a retrouvé la confiance de ses fidèles, mais qui a tendance (au même titre que ses prédécesseurs) à chercher à dissimuler les scandales et s’enferme dans la bureaucratie… Les forces et faiblesses de cet individu sont celles du pape François, dont la gestion du Vatican est disséquée par Enjeux-Les Echos comme le titre le fait plus couramment pour les chefs d’entreprises. Il parvient à « moderniser sans traumatiser » et s’appuie sur le numérique pour répandre la bonne parole. La baisse annoncée de l’influence catholique d’ici à 2020 figure en revanche parmi les enjeux les plus complexes à gérer pour le souverain pontife.

Comportement : et si vous osiez avoir du courage ?

Avoir du cran, c’est bien ; l’employer à bon escient, c’est mieux. Management se penche sur la notion de courage à travers un portrait de Patrick Drahi, qui est parvenu à regrouper les acteurs français du câble (Numéricable) contre vents et marées, et est désormais sur le point d’acquérir SFR, un des poids lourds de la téléphonie et de l’internet en France. Baisser les salaires pour sauver son entreprise, investir 1 million d’euros pour conquérir de nouveaux marchés… Des décisions fortes pouvant être prises en entreprise font aussi l’objet de témoignages.

Photo : Pile of glossy magazines par Shutterstock

2124 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Conférences & documents

La revue de presse business du mois d'avril

Restauration, médias anglais, tourisme : le menu de la revue de presse business du mois d’avril.
Conférences & documentsRéférences

La revue de presse économique de mars

Société, distribution, snacking : le menu de la revue de presse économique de mars.
CorpusRéférences

La revue de presse économique de février

Au menu de notre revue de presse, Arnaud Montebourg, les makers et deux géants des télécoms.