Aller au contenu

La revue de presse économique de février

Au menu de la revue de presse mensuelle de Business & Marchés, Arnaud Montebourg, les makers et deux géants des télécoms.

Politique : si j’étais entrepreneur

« L’homme qui voulait être businessman. » En couverture de GQ, l’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg expose sa vision du monde de l’entreprise et de l’entrepreneuriat. Fraichement sorti d’une formation à l’Insead, il entretient encore le mystère quant aux contours de sa future activité professionnelle mais n’hésite pas à porter un regard sévère sur ses ex-confrères. « Je suis lassé par la médiocrité du personnel politique. Il y a beaucoup trop de députés, la moitié ne travaille pas », lâche-t-il. Pour un de ses proches, le potentiel futur créateur d’entreprise devra se faire plus discret à l’avenir.

Makers : ma personnalité, mes produits

« Ces experts ‘d’en bas’ ont acquis leurs compétences par la pratique et l’expérience ». Cette phrase tirée du livre Le sacre de l’amateur de Patrice Flichy symbolise à elle seule le parcours des concepteurs de produits distingués ce mois-ci par Enjeux-Les Echos. Le cybermarchand A Little Market, une place de marché dédiée aux produits faits-main, s’est développé au moyen des ventes réalisées par des internautes produisant eux-mêmes leurs marchandises. Il a été racheté l’an dernier par un groupe américain. Dans le même temps, les fablab se développent, proposant à leurs utilisateurs un parc de machines et de l’entraide pour concrétiser leurs projets.

Télécoms : guerre de portefeuilles

« Ils ne s’adressent plus la parole. » Capital revient ce mois-ci sur la « guerre » qui oppose les tycoons des télécoms Patrick Drahi (Numericable-SFR) et Xavier Niel (Illiad/Free). Le premier vient de mettre sur pied une holding regroupant ses prises de participation et actifs dans les médias, dont L’Express, tandis que le second fait partie d’un trio à la tête du Monde et de L’Obs. Le premier a offert 10 millions d’euros à des écoles télécoms, tandis que le second finance la sienne… Les similitudes ne manquent pas entre les deux hommes, dont le cœur de métier demeure un champ de bataille permanent, entre rachats, offres promotionnelles et coups bas.

Photo : Close-up shot of a businessman reading the latest news par Shutterstock/Pressmaster

Publié dansCorpusRéférences