EntreprisesManagementServices

Quelles sont les priorités des managers de bars pour la rentrée ?

2 min de lecture

A l’heure de la rentrée, et d’une Coupe du monde de rugby qui permettra peut-être de doper la fréquentation, nombreux sont les chantiers pour les managers de bars. Tour d’horizon de leurs préoccupations.

Frog : recruter et affronter à l’inflation

Chez FrogPubs (360 personnes, 8 pubs à Paris, 1 pub à Bordeaux, 1 pub à Toulouse, 1 brasserie), la priorité de la rentrée consiste à recruter du personnel et à le former, suite à “beaucoup de départs” durant la période estivale. “Il faut aussi faire revenir nos clients, qui mélangent parfois le télétravail et leurs congés” pour prolonger la durée de ceux-ci, observe Paul Chantler, le PDG de l’entreprise. Autre dossier de la rentrée, celui de l’inflation : “il faut parvenir à limiter les coûts d’achats, donc continuer à négocier avec nos fournisseurs.” Frog a par ailleurs lancé une salve de plusieurs nouvelles bières durant l’été, et a poursuivi avec une bière blonde pour le mondial de rugby.

The Royal Pub : ancrer un nouveau concept

A Disney Village, la zone commerciale et de loisirs rattachée à Disneyland Paris (à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne), mêmes priorités pour la rentrée du côté de The Royal Pub. Ce restaurant-pub géré par le groupe Bertrand bénéficie d’un nouveau concept à l’anglaise depuis le début de l’année. “Suite à l’investissement consenti pour rénover totalement l’établissement, l’objectif est d’ancrer The Royal Pub dans les habitudes des visiteurs de Disney Village. Un autre gros challenge consiste à composer avec la hausse des prix de l’énergie”, explique Vincent Mormin, directeur. L’équipe prépare activement Halloween, une saison majeure à Disney, puis Noël, le plus gros temps fort de l’année pour le resort.

The Honey Moon : travailler sur la qualité de service

Dans le 11ème arrondissement de Paris, le bar à cocktails The Honey Moon cherche encore ses marques. Ouvert en mai, l’établissement a innové avec un concept de boissons entièrement servies à la pression (38 becs, dont 27 cocktails). Face à une fréquentation en dents de scie, “ce n’est pas toujours facile à anticiper. Nos étapes de service sont différentes pour un bar de notre style unique. Nous voulons maintenir la qualité tout en fournissant un service très rapide. Nous ne sommes pas ouverts depuis assez longtemps pour avoir une activité quotidienne cohérente. Nous devons donc être flexibles sur notre offre”, estime Ben Cooper, associé. Un happy hour a déjà été mis en place, avant une légère évolution à venir du menu (5 cocktails renouvelés), puis l’arrivée d’une offre food en octobre. Une terrasse estivale a été installée. Un travail sera également engagé sur la manière de recevoir les clients.

InterContinental Paris – Le Grand : suivre les nouvelles habitudes du tourisme

A l’InterContinental Paris – Le Grand (9ème arrondissement de Paris), un hôtel 5 étoiles situé au pied de l’Opéra Garnier, une meilleure anticipation de l’impact des différents événements, tels que la Coupe du monde de rugby, fait partie des priorités affichées par Florian Mazelin, manager premier barman. Au bar (10 personnes et des extras), “nous allons refaire le point sur la qualité. Nous devons nous adapter aux évolutions des attentes de nos clients, et à la nouvelle façon de voyager. Chaque saison de l’année n’est plus la même qu’auparavant. Au bar, l’été a été meilleur qu’avant le Covid, et nous devons maintenir notre qualité de service”, poursuit-il. Face aux tensions sur le recrutement dans le secteur, “nous devons faire aimer notre métier, et être plus diplomates avec nos équipes”, appuie le manager. La carte de cocktails sera, pour sa part, prochainement renouvelée.

2732 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

EN IMAGES — Découvrez Le Grand goûter, le tea time à succès de l'hôtel InterContinental Paris Le Grand

A Paris, chaque week-end, “Le Grand goûter”, le tea time de l’hôtel InterContinental Paris Le Grand, remporte un franc succès. Focus sur cette offre.
Entreprises

A Paris, la microbrasserie Patoche renouvelle plus fréquemment sa gamme de bières craft

Dans le quartier de Montmartre, à Paris, la microbrasserie et brewpub Patoche a fait le choix de renouveler beaucoup plus fréquemment sa gamme de bières craft, pour toujours susciter l’intérêt de ses clients réguliers.
EntreprisesServices

Comment le Hard Rock Cafe Paris continue de cibler ses clients locaux

Bien connu des touristes, le Hard Rock Cafe Paris entend davantage se faire connaître de la clientèle locale. Le restaurant a aussi fait évoluer son happy hour et son menu.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter