EntreprisesServices

Coupe du monde de rugby : comment les bars se sont préparés

4 min de lecture
Ballon officiel (Gilbert) de la Coupe du monde de rugby 2023

Focus sur le dispositif de pubs, de bars de quartier, de brasseries et d’un bar à cocktails pour la Coupe du monde de rugby, avec des planches, des bières spéciales, des horaires aménagés ou bien des bartenders invités.

Du 8 septembre au 28 octobre, la Coupe du monde de rugby se déroule en France. Un événement sur lequel comptent de nombreux bars pour soutenir, ou augmenter, leur fréquentation en cette rentrée. En Auvergne Rhône-Alpes, les 26 bars du restaurateur et fabricant de boissons Ninkasi distribueront deux bières brassées pour l’occasion : une Australian pale ale (5%), pour incarner l’Australie, avec du houblon Galaxy (crée dans le pays) et une New Zealand Pale Ale (5%) contenant 15% de sarrasin et du houblon Rakau, importé de Nouvelle-Zélande.

“Cela a commencé grâce à la Fédération australienne de rugby qui nous a demandé de réaliser une bière spéciale pour leur équipe étant donné qu’ils vont venir faire plusieurs soirées au Ninkasi Saint-Etienne. On s’est ainsi dit que ce serait une bonne idée de faire deux bières aux couleurs de ces deux immenses équipes de rugby, les Wallabies et les Blacks, hébergées à Lyon (Rhône) et à Saint Etienne (Loire)”, explique l’équipe de Ninkasi (300 personnes, 26,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022).

Dans les 26 pubs, une opération nommée “Ninkasi Club House” sera lancée vendredi, avec ces bières donc, la retransmission de tous les matches, des animations musicales autour du rugby, une offre promotionnelle sur les pichets de bière et de mojito whisky , une offre “Mêlée générale” avec une bouteille de 70cl de spiritueux maison(whisky, gin, vodka) avec dix sodas, et une assiette assortiment de produits frits à partager (onion rings, mozza sticks, aiguillettes de poulet pané, potato pops).

Accueil qualitatif dans ce pub de Disney Village

A Disney Village, l’allée de commerces et de restaurants attenante à Disneyland Paris, The Royal Pub est un pub doté depuis quelques mois d’un concept “à l’anglaise”, opéré par le groupe Bertrand. La Coupe du monde de rugby constitue le premier temps fort de l’établissement fraîchement rénové.

“Le beau temps aidant, nous espérons que les Franciliens se rendront à Disney Village. Nous souhaitons assurer l’accueil le plus qualitatif possible, en évitant que tout le monde ne soit debout par exemple. Nous avons la chance d’être ouvert en service continu, avec la retransmission de tous les matches. Le restaurant sera redécoré avec le concours de Kronenbourg et de Guinness”, précise Vincent Mormin, directeur. L’objectif est aussi, en plus de l’événement sportif, de profiter de la saison grâce à la grande terrasse.

Happy hours et service long format dans ces bars de quartier

Dans les bars de quartier, l’effort se portera principalement durant les traditionnels horaires d’ouverture en soirée. Dans le 6ème arrondissement de Paris, dans le quartier d’Odéon, au Barazik, des aménagements seront effectués. Des ouvertures exceptionnelles (18 heures habituellement) seront effectuées dès 15h ou 17h (en fonction du calendrier de la compétition) pour la diffusion des matches de 15h30 et 17h45 avec deux écrans. L’happy hour sera prolongé jusqu’à minuit les soirs de matches du XV de France. “Pour laisser une chance à tous d’avoir une place pour les matches”, il ne sera pas possible de réserver. Le principe du “premier arrivé, premier servi” sera appliqué.

Dans le 9ème arrondissement de Paris, L’Intrépide, un bar affilié à la brasserie francilienne Demory Paris, deux vidéo-projecteurs (pour chaque salle) permettront de diffuser “les gros matchs”. Pas d’ouverture anticipée prévue sauf en cas de parcours avancé du XV de France, mais des pichets de bière qui feront leur apparition, à un prix“plus compétitif que durant l’happy hour”. Dans le 4ème arrondissement de Paris, le Bar Demory Paris, qui fête ses dix ans avec un happy hour refondu (5 euros la lager, 6 euros pour les autres bières), prendra des réservations. La diffusion des matchs de l’Equipe de France est prévue, avec possibilité pour les clients de commander des pichets de bière (19,50 euros).

Chez FrogPubs (8 pubs à Paris, 1 à Bordeaux, 1 à Toulouse), on mise sur un nouveau burger, le Frenchie (avec du cantal), et une nouvelle bière blonde. Nous attendons beaucoup de monde, nous avons prévu du staff en conséquence”, précise Sejan Bhaju, manager du Frog & Rosbif, dans le 2ème arrondissement de Paris. Une bière de basse fermentation, la Rye Helles (5%), au goût toasté, a également été lancée. A Nice (Alpes-Maritimes), l’équipe des pubs Ma Nolan’s a quant à elle été de nouveau formée au service de la Guinness : “les entraînements pour la Coupe du monde de rugby ont commencé; l’équipe est prête”, s’amuse-t-elle.

Finger food haut-de-gamme dans ces restaurants parisiens

Dans ses établissements parisiens, le groupe Bertrand (42 000 personnes, 1 100 restaurants, hôtels et boutiques, 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires sous enseignes) proposera pour sa part une offre adaptée à chaque concept. Au Sir Winston, dans le 16ème arrondissement, un pub haut-de-gamme, la planche Churchill sera composée de naans, d’un caviar d’aubergines fumées, de calamars, d’une burrata crémeuse, d’un tartare de tomates au cumin ou encore de samosas dorés à l’asperge et au cheddar.

La Brasserie Auteuil, dans le même arrondissement, restera centrée sur sa thématique italienne avec ici aussi une planche : focaccia, croquettes au fromage, à la crème de champignons et truffe d’été; spianata calabrese (charcuterie) et croustillants de gambas.

Des guest shifts au Cambridge Public House

Si les bars à cocktails ne sont pas forcément les lieux les plus adéquats pour suivre les matchs, certains d’entre eux joueront sur les codes de la compétition. C’est le cas de The Cambridge Public House, un bar à cocktails du 3ème arrondissement de Paris, qui proposera trois jours spéciaux du 1er au 3 octobre, dans la lignée des invitations régulièrement formulées à des bartenders internationaux.

Neuf bars, représentant chacun un pays majeur du rugby (CopperBay pour la France, Quattro Teste pour le Portugal, The Dead Rabbit de New-York (representant l’Irlande), Sin + Tax pour l’Afrique du Sud, Floreria Atlantico pour l’Argentine, Schofield’s pour l’Angleterre, Panda & Sons pour l’Ecosse, Freni e Frizioni pour l’Italie, Caretaker’s Cottage pour l’Australie), mobiliseront leurs bartenders pour des guest shifts, ainsi que des séminaires.

Les cocktails “rendront hommage au talent et artisanat de chaque bartenders et bars, et rendront hommage à leur pays natal à travers l’utilisation d’ingrédients et de saveurs propres à leurs pays. Chaque bar représentera  sa nation grâce à des maillots spéciaux créés pour l’occasion”, explique Hyacinthe Lescoët, cofondateur du bar. Il ne manque plus que les clients pour que le jeu puisse commencer.

2799 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Aux Sables d'Olonne, les recettes efficaces du bar The Goat

Aux Sables d’Olonne, le bar The Goat a ouvert ses portes il y a un an et demi, en se distinguant, en plus de la bière et de son esprit “chill”, par son menu de cocktails.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

5 cocktails pour passer l'été avec le rhum Eminente, sur le rooftop du Drawing Hôtel, à Paris

La marque de rhum cubain Eminente est à l’honneur au Drawing Hôtel, près du Louvre, à Paris, dans le cadre d’un rooftop cocktails pensé par l’équipe d’Adrian Nino.
La sélection de la rédaction

Ayo, nouveau bar-restaurant ouvert en continu aux Sables d'Olonne

Aux Sables d’Olonne, le nouveau bar Ayo, qui propose aussi de la restauration, mise sur une ouverture en continu et sur une large offre de cocktails, spritz et food pour se démarquer.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter