Aller au contenu

Les quatre tendances clefs du retail

Mis à jour le 24 décembre 2014

Supply chain, omni-canal, réduction des coûts, forces de vente : focus sur les quatre tendances clefs dans l’univers du retail.

Nicolas Bellissard et Celian Feldmann
Nicolas Bellissard et Celian Feldmann

Le retail face au digital (1/3). Les consultants du cabinet de conseil en marketing de la distribution Bellissard & Associés décryptent pour Business & Marchés les bouleversements en cours dans le secteur de la distribution. Cette semaine, focus sur les quatre enjeux majeurs qui se présentent aux retailers.

Le retail est un secteur en perpétuelle adaptation. Les évolutions des modes de consommation et de société ont marqué, marquent, marqueront ce secteur. Pour répondre aux changements en cours dans leur secteur, les retailers misent sur quatre grands axes : leur supply chain, leur complémentarité entre les canaux de distribution, leurs charges et l’attention portée à leurs clients.

Une chaîne d’approvisionnement intégrée

Les distributeurs peuvent mettre en place une gestion des stocks unique sur l’ensemble de multiples canaux de distribution. Cela permet de simplifier les procédures d’achat et de flux des marchandises, cela assure une visibilité omni canal des stocks mais permet surtout d’accélérer la supply chain de sorte à pourvoir proposer de nouveaux produits plus vite et avec une meilleure rotation.

Des ventes omni-canal

Les distributeurs peuvent faire converger leurs outils de gestion des ventes. Cela permet au consommateur de pouvoir accéder aux points de vente ou en ligne aux produits désirés sans aucun frein. Le consommateur doit par exemple pouvoir repérer et réserver un article sur sa tablette, se renseigner plus en détail puis l’acheter au point de vente, le retourner au besoin à partir de son smartphone, le tout sans aucuns freins dûs aux systèmes d’information.

Une réduction des charges fixes

Cela passe par la fermeture ou par le déplacement des magasins les moins utiles en termes de couverture de territoire ou les moins rentables, par la réduction de consommation électrique, et par la suppression de l’inutile (cabine d’essayage virtuelle ou autres systèmes sur Kinect, plus ludiques que fonctionnels).

Un recentrage des forces vives autour du consommateur

Le point de vente (physique ou en ligne) et les forces de vente doivent se trouver au cœur du métier des distributeurs. Cela passe en autre par l’optimisation des programmes de fidélisation, l’animation des points de vente et de l’e-commerce, la personnalisation de la relation client ou encore par la simplification de l’acte de vente. Pour résumer ce que sont les tendances du retail, nous pouvons dire que cela revient à mettre plus de bon sens dans le quotidien.

Photo : Midsection of young woman scanning barcode through digital tablet at supermarket par Shutterstock

Publié dansEconomieEntreprisesServices