Aller au contenu

Pourquoi Get se pare d’une nouvelle bouteille

« Si on avait voulu plaire à tout le monde, on aurait choisi une autre couleur », s’amuse Get dans sa dernière campagne publicitaire. L’iconique marque de liqueur de menthe, dans le giron de Bacardi-Martini, a confié à 1969 le soin de réaliser sa nouvelle bouteille, en édition limitée. Benoit Bergeaud, fondateur de l’agence de design, nous en dit plus.

Quels étaient les objectifs assignés pour la réalisation de l’édition limitée de Get ?

Notre objectif était avant tout de booster la visibilité et la désirabilité de la bouteille en rayon, tout en conservant une cohérence avec la nouvelle plateforme de marque « Remarquable ». Nous avons donc cherché à incarner ce ton décalé, impertinent et singulier dans le packaging de l’édition limitée.

Comment avez-vous choisi de réinventer le packaging de Get ?

Nous nous sommes fondés sur un intrinsèque assez méconnu de la marque, à savoir son origine française. La marinière est l’un des symboles forts de la France. Nous avons donc testé puis appliqué ce motif sur les deux bouteilles Get 27 et Get 31 et le jeu de la transparence a fait le reste. La forme singulière et iconique de la bouteille Get 27 permet à la marque d’être facilement reconnaissable en un clin d’œil par le consommateur dans les linéaires. Il s’agissait donc pour nous de créer la différence, sans pour autant perturber le consommateur dans ses réflexes visuels.

Quelles sont les clefs incontournables en matière de packaging dans les spiritueux ?

Il faut savoir surprendre le consommateur sans le perdre. Il s’agit donc dans un premier temps d’identifier et d’utiliser les codes incontournables de la marque et du produit, qui forment des repères immédiats dans un linéaire, pour ensuite surprendre dans un second temps, en allant exploiter des univers créatifs plus éloignés.

Publié dansEconomieEntreprisesFocus