ÉconomieEntreprisesServices

Pour le déjeuner des Parisiens, Nestor mise sur la qualité et la technologie

2 min. de lecture
Nestor : plateau repas à Paris

La start-up parisienne Nestor dispose d’une chaîne intégrée pour fabriquer et livrer des repas clefs en main lors de la pause-déjeuner.

En juin 2015, Nestor livrait son premier repas à Paris. Cette start-up propose un service de livraison de plats lors de la pause-déjeuner, dans certains arrondissements et en proche banlieue Ouest. Son cofondateur, Joseph de Chateauvieux, répond aux questions de Business & Marchés.

Quel constat vous a incité à créer Nestor?

Joseph de Chateauvieux – Dans notre société moderne, tout va plus vite. Les professionnels n’ont plus le temps et même en France, la sacrosainte pause déjeuner est souvent expédiée. En matière de restauration, l’offre est pléthorique, mais au fond, aucun service n’est vraiment adapté aux nouvelles contraintes du monde du travail. Les professionnels n’ont que deux choix: soit ils mangent bien et perdent leur temps et leur argent dans des brasseries, soit ils déjeunent vite mais mal et toujours la même chose (sandwich, pizza, sushi, etc…). A partir de ce constat, nous avons décidé de lancer Nestor, un service qui permet la livraison au bureau d’un menu complet (entrée, plat et dessert) préparé par un chef pour 15 euros, en moins de 20 minutes.

Comment vous différenciez-vous des offres existantes de plateaux-repas?

Au niveau des plats, nous avons décidé d’intégrer toute la chaîne de valeur. La sélection des produits frais, l’élaboration des recettes, la production et le dressage le matin même: tout est orchestré par notre équipe de cuisine dirigée par un chef d’expérience (deux ans chez Fauchon, passage dans des restaurants étoilés parisiens). Cette intégration verticale nous assure un contrôle permanent sur la qualité de nos menus et constitue notre principale marque de fabrique. Pour lr service, nous disposons d’une technologie algorithmique très puissante qui permet d’optimiser au mieux le temps de livraison et les parcours des coursiers. Cet outil technique, développé spécialement en interne par nos équipes pour les besoins de Nestor, est un atout majeur de la performance de notre service. Il permet à nos coursiers, en nœud papillon et toujours souriants, de livrer en rapidement tout l’Ouest parisien.

Comment élaborez-vous votre offre de menus et préparez-vous les plats?

Notre offre de menus est élaborée par notre chef, en concertation avec toute l’équipe cuisine afin que nos plats soient parfaitement adaptés à notre clientèle. Nous sélectionnons nous-même nos produits qui sont frais et préparés le matin même par notre chef et sa brigade. Tous nos plats sont confectionnés dans notre cuisine centrale, en plein Paris. Produits frais, préparation le jour même, proximité du lieu de production: grâce à ces trois éléments clés nous sommes capables de proposer des plats vraiment savoureux et de grande qualité.

Quels types d’entreprises visez-vous?

La majorité des entreprises qui travaillent avec nous sont des entreprises qui n’ont pas de cantine. Chez Nestor, on a deux types de clients. Tout d’abord des « particuliers en entreprise » qui apprécie la clarté et le rapport qualité/prix imbattable de notre offre. Dans un second temps, nous travaillons également directement avec certaines entreprises pour des réunions, des comités de directions ou conseils d’administrations.

Quels sont vos objectifs de développement?

En un an, Nestor est passé de 0 à plus de 400 plats par jour en moyenne, avec un rythme de 15% de croissance par semaine. Pour le moment, nous sommes présents dans tout l’ouest parisien (1er, 2e, 8e, 9e, 16e, 17e, Neuilly, Clichy, Levallois). D’ici fin 2016, notre objectif est de couvrir l’ensemble deParis, La Défense et Courbevoie. Ensuite, l’Europe sera à nous !

2264 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Les secrets de Pique-Poule pour concilier street food et sourcing régional de qualité

Benjamin Baches a créé Pique-Poule, une rôtisserie fermière, dans le 9ème arrondissement de Paris. Un concept au sourcing résolument poussé, désormais aussi dans le 2ème arrondissement, rue Saint-Denis.
Entreprises

A Paris, cuisines française et japonaise se marient avec délicatesse au nouveau restaurant Shiro

A Saint-Germain des Prés, une parenthèse gourmande dans la vie culturelle avec le restaurant Shiro, aux influences franco-japonaises. Focus sur son lancement.
ÉconomieEntreprises

“Etre glacier, c'est exercer un métier difficile, exigeant, mais de passion”, rappelle David Wesmaël

A Lezennes (Nord) ou à Paris, David Wesmaël, meilleur ouvrier de France glacier et champion du monde de pâtisserie s’efforce de repenser l’expérience de la glace, avec La Glacerie Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter