Entreprises

Pimm’s compte se refaire une place dans votre bar

2 min de lecture
Pimm's - Apéritif britannique

Le spiritueux britannique Pimm’s pousse ses pions pour accélérer sa dégustation en cocktail. La marque bénéficie d’une belle notoriété.

La nouvelle star des cocktails ? Pimm’s. C’est du moins ce qu’espère Moët Hennessy Diageo (MHD), qui distribue en France les produits des deux géants des spiritueux. Au début de l’été, elle a relancé la boisson britannique, à la belle notoriété et à “la forte part de voix historique sur le segment de l’apéritif”.  Un spiritueux (gin, liqueur d’oranges, épices et agrumes, 25% vol.) qui peut se décliner en cocktails simples, mais aussi dans des recettes plus élaborées. En Grande-Bretagne, Pimm’s s’est hissé au troisième rang des amers et apéritifs.

“Le plan de relancement France met en lumière la célèbre recette du Pimm’s Cup , le cocktail iconique et reconnu de la marque. Il n’est en effet pas rare que les bartenders s’approprient Pimm’s dans certaines de leurs créations cocktails, de la même façon qu’ils ont toujours su apporter leur touche personnelle au cocktail phare. A ce jour, élargir la drinking strategy n’est pas notre priorité”, précise Pauline Becel, senior communication manager chez MHD.

En France, le Pimm’s Cup a été rebaptisé Pimm’s Original. ⅓ de Pimm’s N°1 et ⅔ de ginger ale suffisent à le réaliser, à accompagner de fruits frais et de menthe, avec des glaçons. 33 cl de Pimm’s N°1 et 66 cl de ginger ale permettent d’en réaliser un pichet. La recette se veut rafraîchissante. De plus, elle titre à environ 8%, soit moins que la plupart des cocktails de la catégorie.

L’amertume en retrait

Une page Facebook a été créée pour décliner l’actualité de la marque auprès du public français. Des consommateurs de plus en plus habitués à l’amertume. Pourtant, la stratégie mise en place ne mise pas sur cette évolution des goûts.

“Pimm’s ne se positionne absolument pas sur cette particularité, certes devenue plus usuelle mais qui reste encore clivante pour certains palais. La force de Pimm’s est de justement proposer une offre radicalement différente et originale au moment de l’apéritif, sans ressentir d’amertume. Cela s’explique notamment par la composition et fabrication de Pimm’s n°1 : spiritueux à base de gin qui macère avec des oranges caramélisées, des plantes et des épices telles que le clou de girofle ou la cannelle”, explique Pauline Becel.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2783 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

En mai, le Paris Beer Festival refait découvrir la bière artisanale

Du 20 au 26 mai 2024, le Paris Beer Festival s’articule autour de TTO, visites de brasseries, food pairings et d’un salon, le Grand final, à Ground Control.
La sélection de la rédaction

Les rhums Planteray se déclinent en cocktails, comme l'illustre le Fridge Comedy club

La marque de rhum Planteray (ex-Plantation) a organisé, mi-mai, sa Tropical Week dans une cinquantaine de bars français, avec des cocktails créés par chaque établissement, comme au Fridge Comedy room, à Paris.
Entreprises

L'eau-de-vie albanaise Gonxhe se lance par l’intermédiaire des bars

Produite en Albanie, l’eau-de-vie de raisin Gonxhe, initiée par deux entrepreneurs français, s’est lancée par l’intermédiaire des bars depuis un an.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter