EntreprisesServices

Paris: plats à partager et scène musicale ouverte, le duo gagnant de Louloute

2 min de lecture
Louloute Paris - Frédérick Rimbert

A Paris, le nouveau bar-restaurant Louloute mise sur des plats à partager et un large tropisme musical, avec un club… et un patron musicien de formation.

Rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement de Paris, ce n’est ni un énième bar qui vient d’ouvrir, ni un nouveau restaurant, mais bien un concept hybride, alliant une belle offre de tapas, des plats à partager, quelques cocktails et bières locales, du vin et, surtout, une scène musicale conçue comme un club à part entière. Bienvenue chez Louloute, un établissement dirigé par Frédérick Rimbert, professeur de batterie. “J’étais musicien, j’ai fait l’école de batterie, et je disposais d’une première expérience en restauration. Je souhaitais créer un lieu dans lequel on pourrait jouer de la musique, boire des coups entre amis et se restaurer”, explique-t-il. Résident dans le quartier depuis 30 ans, il avait déjà repéré le lieu, pourvu d’une cuisine.

Louloute Paris - Plats à partager Louloute Paris - Arancini à partager

A la fois “cave à manger” et “bar à manger”, Louloute, surnom donné à la fille de Frédérick Rimbert, propose donc une large offre de boissons : champagne grand brut Ledoux Leclère, vins italiens des Abruzzes ou de Sicile (une amie sommelière l’a aidé à concevoir la carte) ou bières signées BapBap, également dans le 11ème arrondissement, dont l’IPA Vertigo. Si l’on passera sur le hot-dog, toutefois malicieusement servi avec une coupe de champagne, on fond en revanche, et on en redemande, pour les fabuleux arancini. Le fromage fond dans ces délicieuses boulettes de riz frites, d’origine sicilienne. En dessert, le tiramisu est certes classique, mais permet de conclure avec douceur le repas.

Un club à part entière

Louloute Paris - Louloute Club

Au club, un mercredi soir.

De quoi prendre des forces avant de descendre dans l’antre de Louloute, son club situé au sous-sol. Le deuxième cœur battant de l’établissement, doté de son offre de vins et de cocktails, avec une programmation musicale évolutive selon les jours de la semaine (musique brésilienne et cubaine le mardi, jam session variété internationale le mercredi, jazz et funk le jeudi, bœuf le vendredi et le samedi) sous forme de programmations d’ouverture de 45 minutes à 1 heure avant d’ouvrir la scène. Un karaoké sera organisé chaque mois dans le speakeasy, accessible, comme le reste du restaurant, sans réservation.

55 rue de Charonne, 75011 Paris

2732 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesEnvironnement-SantéIndustrie

5 start-up spécialisées dans les produits végétaux et vegans pour la boulangerie, la pâtisserie et le snacking

Dans les boulangeries, le snacking ne cesse de gagner du terrain. Focus sur 5 start-up qui développent des produits spécifiques (aquafaba, farine,…
La sélection de la rédaction

EN IMAGES — Découvrez Le Grand goûter, le tea time à succès de l'hôtel InterContinental Paris Le Grand

A Paris, chaque week-end, “Le Grand goûter”, le tea time de l’hôtel InterContinental Paris Le Grand, remporte un franc succès. Focus sur cette offre.
Entreprises

A Paris, la microbrasserie Patoche renouvelle plus fréquemment sa gamme de bières craft

Dans le quartier de Montmartre, à Paris, la microbrasserie et brewpub Patoche a fait le choix de renouveler beaucoup plus fréquemment sa gamme de bières craft, pour toujours susciter l’intérêt de ses clients réguliers.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter