La sélection de la rédaction

Paris : à l’hôtel Le Petit Beaumarchais, 3 cocktails pour l’hiver

2 min de lecture

Au bar de l’hôtel Le Petit Beaumarchais (4 étoiles), dans le 11ème arrondissement de Paris, un nouveau menu dédié à la saison automne-hiver a été lancé. Au programme : des épices, de la fraîcheur, des herbes et même une recette de type grog, avec neuf cocktails.

Golden Apple

Cocktail Golden Apple - Le Petit Beaumarchais

Golden apple

Parmi les nouveautés, figure le Golden Apple, “amer et puissant”: eau-de-vie de cidre 30&40, amer de gentiane Avèze, vermouth blanc, sirop d’érable et fleur d’oranger composent ce short drink, finement amer, très puissant en bouche, avec un côté festif apporté par l’ajout de paillettes. Des notes de pomme cuite peuvent être décelées. “Il s’agissait de rappeler le côté pâtissier avec la pomme, de s’appuyer sur la belle puissance de l’eau-de-vie, et de faire en sorte que le côté sucré du sirop d’érable ne prenne pas le dessus”, explique Leo Quedillac, chef barman éxécutif. L’esprit apéritif du cocktail permet, lui, de correspondre aux habitudes des clients.

Roasted milked punch

Cocktail Roasted milked punch - Le Petit Beaumarchais - Hiver 2024

Roasted milked punch

Avec le Roasted milked punch, “torréfié et soyeux”, place à un milk punch vegan, clarifié au lait de tournesol. “Les protéines changent, donc la filtration aussi”, précise Leo Quedillac. Une belle fraîcheur apportée par le gin, de l’amertume et, au nez, un côté oléagineux sont à noter lors de la dégustation de ce cocktail composé de gin, d’amaretto blanc, d’umeshu, de citron, de thé hojicha, d’absinthe et de graines de tournesol. Des graines de tournesol, en poudre, toastées et infusées à l’umeshu (liqueur de prune) sont disposées sur le verre. Le thé confère pour sa part au drink des notes oxydatives.

Hot gingerbread

Cocktail Hot gingerbread- Le Petit Beaumarchais - Hiver 2024

Hot gingerbread

Quant à l’Hot gingerbread, servi chaud, il s’agit d’un cocktail sur une base de rhum infusé au pain d’épices, d’amaretto, et de thé rouge Mariage frères. Le thé est à la menthe, et légèrement épicé à la cannelle. Le célèbre rhum OFTD (69%) de Planteray, le nouveau nom de Plantation, est utilisé. “L’amaretto apporte la texture crémeuse”, ajoute le chef barman. Un cocktail légèrement épicé, et très réconfortant.

8 boulevard Beaumarchais, 75011 Paris
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2797 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Aux Sables d'Olonne, les recettes efficaces du bar The Goat

Aux Sables d’Olonne, le bar The Goat a ouvert ses portes il y a un an et demi, en se distinguant, en plus de la bière et de son esprit “chill”, par son menu de cocktails.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

5 cocktails pour passer l'été avec le rhum Eminente, sur le rooftop du Drawing Hôtel, à Paris

La marque de rhum cubain Eminente est à l’honneur au Drawing Hôtel, près du Louvre, à Paris, dans le cadre d’un rooftop cocktails pensé par l’équipe d’Adrian Nino.
La sélection de la rédaction

Ayo, nouveau bar-restaurant ouvert en continu aux Sables d'Olonne

Aux Sables d’Olonne, le nouveau bar Ayo, qui propose aussi de la restauration, mise sur une ouverture en continu et sur une large offre de cocktails, spritz et food pour se démarquer.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter