Aller au contenu

Nestlé, HSBC et Roche, premières capitalisations boursières mondiales

Les secteurs de la grande consommation et de la santé sont les mieux valorisés.

Le géant de l’agroalimentaire Nestlé (valorisé 164,1 millions d’euros), le groupe bancaire HSBC (160,6 millions d’euros) et le laboratoire pharmaceutique (159,8 millions d’euros) occupent les trois premières places du classement des 100 premières entreprises mondiales en fonction de leur capitalisation boursière établi par PwC. Suivent la compagnie pétrolière Royal Dutch Shell, le laboratoire Novartis et l’entreprise minière BHP Billiton.

Sur 100 entreprises, 73 sont présentes dans le palmarès depuis 2008. « Le maintien de la consommation et le développement des classes moyennes dans de nombreux pays émergents ont permis à ces entreprises multinationales de maintenir, voire augmenter, leur capitalisation boursière », explique l’associé responsable de l’activité Marchés de capitaux chez PwC, Philippe Kubisa. Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne forment le trio de tête des pays comptant le plus d’entreprises présentes au palmarès.

Le secteur de l’énergie enregistre les moins bonnes performances sur cinq ans, en ne comptant plus que 18 entreprises – contre 28 en 2005 – dans le classement. La capitalisation boursière des firmes a également reculé, passant de 1624 à 983 milliards d’euros. A l’inverse, la grande consommation (distribution et biens)  ainsi que la santé apparaissent comme les deux secteurs qui tirent le mieux leur épingle du jeu.

Publié dansEconomieIndustrie financièreMarchés et finance