ÉconomieEntreprises

Mafana, le rhum à base de brèdes en mode start-up

Rhum Mafana - Saka Spirits

En trois ans, le rhum Mafana s’est imposé dans les bars de la région nantaise grâce à sa composition unique. Retour sur cette success-story.

Grâce à son site d’e-commerce, Saka Spirits a sauvé la mise durant la fermeture des cafés-hôtels-restaurants, qui représentent 75% de son chiffre d’affaires. Créee en 2017, cette entreprise basée en Loire-Atlantique a lancé Mafana, un rhum à base de brèdes mafanes, une plante abondamment utilisée à Madagascar – c’est sur cette île que Julien Gongora, chef cuisinier, l’a découverte il y a une dizaine d’années. Son frère, qui a travaillé dans l’univers de la musique et des start-up, a apporté son expertise pour créer la structure. Un rhum composé de deux fois plus de brèdes vient d’être lancé.

Mafana (35%) est un assemblage de rhum ambré de République Dominicaine (35°), de sucre de canne bio, de miel bio et de fleurs de brèdes mafane. A l’issue d’un financement participatif, un premier batch de mille bouteilles avait été lancé il y a trois ans. En novembre 2017, Mafana a remporté une médaille d’or sur le concours TopRum. La production a ensuite grossi. “Le produit est tellement différent, que les gens rentrent dans son histoire en le goûtant. Son niveau de rotation dans les bars de Nantes nous a impressionné”, se satisfait Anthony Gongora, cofondateur.

Un produit élaboré avec Bercloux

“La plante est utilisée en cuisine. Sur le profil aromatique, on oscille de quelque chose de très rafraichissant à une finale proche du poivre, avec des notes d’agrumes. On y met une pointe de miel bio de Dordogne. A la dégustation, des notes d’agrumes apparaissent, avec une sensation de pétillement. Cet effet de pétillant plaît en dégustation, mais aussi en mixologie”, explique Anthony Gongora. La distillerie Bercloux, basée en Charente-Maritime, fait office de partenaire industriel. Elle sécurise les approvisionnements et représente l’entrepôt sous douanes. La production a de brèdes s’effectue en France.

Saka Spirits fonctionne en mode start-up, en se focalisant sur le produit, le marketing et la communication. “Nous avons pris la technicité de gens qui sont forts, comme Bercloux, et nous avons ajouté nos compétences”, poursuit l’entrepreneur, qui a hâte de reprendre rapidement la commercialisation de ses produits en CHR.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également
Entreprises

Fever-Tree expose l'étendue de sa gamme de tonics au bar parisien Golden Promise

Pour faire découvrir ses tonics, ginger beer et ginger ale, Fever-Tree donne rendez-vous au Golden Promise, le bar parisien de la Maison du Whisky, avec un pop-up store.
Entreprises

Le bartender Guillaume Leblanc lance deux sirops à base de CBD

Le Chanvre des Possibles, tel est le nom des sirops à base de cannabidiol lancés par Guillaume Leblanc, qui a longtemps officié sur la scène cocktail parisienne.
ÉconomieEntreprisesServices

Comment la start-up Supli rapproche les fournisseurs de leurs clients restaurateurs

Digitaliser les catalogues des fournisseurs pour faciliter les commandes des restaurateurs, telle est l’ambition de la start-up Supli, qui poursuit son développement.