Entreprises

Bartenders on line Challenge, un nouveau concours dédié aux professionnels du bar

Matériel de bar

Les créateurs de la plateforme Bartenders on line lancent un concours destiné à mettre en valeur les compétences des barmen, malgré un contexte difficile. Il se déroulera sur le Web, confinement oblige.

Un nouveau concours destiné aux bartenders. Laurent Le Pape, fondateur du site spécialisé InfosBar; Julien Cuvillers, créateur de l’application The Bar Corner, et Yoann Demeersseman, consultant-formateur en métiers du bar, lancent le Bartenders on line Challenge. A l’occasion du reconfinement, les trois spécialistes du secteur ont souhaité recréer du lien dans une profession marquée par la longue période de fermeture des bars-restaurants cette année, et l’annulation de la plupart des événements et concours.

“L’idée est de mettre en lumière les barmen. Cela fait plusieurs années que les professionnels parlent ensemble des concours, qui s’essoufflent. Il y a eu une effervescence entre 2010 et 2015 avec l’arrivée en France des concours internationaux (World Class de Diageo, Bacardi Legacy, Angostura Global Cocktail Challenge, Havana Club), à un moment où on avait un renouveau du cocktail. A partir de 2015, il y a eu une nouvelle phase du développement du bar en France. Un certain nombre de concours se sont créés. On ne s’y retrouvait plus. Il a ensuite fallu se réinventer, confinement oblige, avec le digital”, explique Yoann Demeersseman.

Un concours digital et des cocktails reproduits en présentiel

Les bartenders français pourront s’inscrire du 19 au 28 novembre. Ensuite, un questionnaire à choix multiples de soixante questions basé sur la connaissance des cocktails classiques et des produits partenaires sera soumis aux participants. Les douze bartenders ayant obtenu les meilleures notes tireront au sort un spiritueux partenaire et choisiront leur cocktail classique favori dans une liste prédéfinie afin d’élaborer un cocktail. Un pack de glace pure (clear ice) sera mis à leur disposition. Ils devront activer leurs réseaux. Un jury d’experts évaluera les connaissances et leurs prestations. Les cocktails seront reproduits à l’atelier Cocktailier, dirigé par Yoann Demeersseman, à Rennes, afin d’attribuer des notes de dégustation. 1000 euros seront offerts au vainqueur.

Le concours, dont le thème est “Classic Cocktails et versions modernes”, sera organisé en partenariat avec des marques françaises en plein essor : deux alcools génériques du bar (Point Gin, et le rhum Mafana); les sirops 1883 (Maison Routin) et un partenaire de clear ice, Ice & Co. “Il s’agit d’une glace de qualité, qui ne contient pas d’impuretés, avec de l’eau filtrée. La glace est plus que dans l’air du temps, elle apporte aux Classic Cocktails et aux cocktails signatures une autre dimension”, explique Yoann Demeersseman.

Avec Laurent Le Pape et Julien Cuvillers, il s’attèle par ailleurs au développement de la plateforme digitale Bartenders on line, dédiée à la formation professionnelle sous forme de vidéos pédagogiques.

A lire également
Entreprises

Benjamin Nolf accompagne le renouveau du rhum Santa Teresa 1796

Santa Teresa 1796 dispose depuis le printemps dernier d’un nouveau brand ambassador, Benjamin Nolf. Le rhum distribué par Bacardi Martini entend fidéliser une communauté.
ÉconomieEntreprises

“Le digital devient indispensable dans l’industrie des spiritueux, mais il ne faut pas occulter la recommandation humaine”

Fondateur du cabinet de conseil Heads & Legs, spécialisé dans les industries du bar et des spiritueux (recrutement, formation, développement de marques), Christophe Jumentier, riche d’un long parcours dans le bartending et le marketing, revient sur l’actualité du secteur et sur sa première année d’activité en 2020.
Entreprises

Le Syndicat accélère le développement de Fefe, son hard seltzer Made in France

Lancé en juillet, le hard seltzer français Fefe fait l’objet de toutes les attentions des équipes du Syndicat et de La Commune. Les recettes évoluent régulièrement. Les bars parisiens subissent pour leur part le reconfinement.