ÉconomieEntreprisesServices

Les Dîners Bons lancent une agence de communication dédiée à la bière

Hop:Up - Bar éphémère - Les Dîners Bons

Des membres du collectif de valorisation de la bière à table Les Dîners Bons lanceront en septembre une activité de communication à destination des brasseurs. Un bar éphémère, Hop:Up, est ouvert jusqu’à la fin juillet à Paris.

Exclusif. Une nouvelle agence de communication dédiée à la bière sera lancée en septembre, sous l’impulsion du collectif Les Dîners Bons. « Il faut que tout Paris sache qu’une nouvelle bière est lancée. On parie sur les brasseurs de demain. De la même manière, des brasseries étrangères veulent se lancer sur le marché français », indique à Business & Marchés son cofondateur, Edouard Roussez. « Cette entreprise aura pour but de permettre aux brasseurs de mieux diffuser leur message. »

Il s’agit d’une nouvelle étape pour Les Dîners Bons, dont le nom est aujourd’hui incontournable sur la scène brassicole parisienne. Crée il y a deux ans, ce collectif d’une trentaine de personnes, qui regroupe notamment des anciens élèves de l’école Ferrandi, est une association de promotion collective de la bière à table, qui invite à chacun de ses événements un chef et un brasseur. Les Dîners Bons, qui accompagnent le boom de la bière artisanale, comptent une forte communauté sur les réseaux sociaux (2580 fans sur Facebook, 1500 followers sur Twitter et 1580 abonnés sur Instagram).

« La bière a toute sa place sur la table, elle fait partie de notre patrimoine gastronomique tout autant que le vin. C’est une boisson universelle, ce n’est pas qu’une boisson populaire. C’est une boisson qui a du sens, c’est une boisson simple d’apparence, mais complexe lorsqu’on fait l’effort de la comprendre, je pense que les consommateurs, notamment les jeunes, se retrouvent dans ses valeurs de simplicité, d’expérience gustative et de Do it Yourself proposées par la bière », explique Edouard Roussez. « En 2016, on ne dit pas “je n’aime pas la bière”, mais “je n’ai pas encore trouvé la bière à mon goût”! », complètent les membres du collectif.

Un bar éphémère à Paris

Pour mettre en avant l’univers brassicole, démontrer ses capacités à accompagner les brasseurs dans leur communication et prouver aux brasseurs l’importance d’une telle démarche, l’équipe des Dîners Bons propose jusqu’au 31 juillet un bar éphémère, Hop:Up, situé dans le 3ème arrondissement de Paris (rue du Vertbois). Six brasseurs et six labels musicaux assurent la programmation du lieu.

« La bière a aussi sa place dans l’univers musical. C’est un point de contact pour les brasseurs, une manière efficace de partager leur bière. Ce n’est pas le même investissement qu’un bar “en dur”, nous gérons les formalités administratives », précise Edouard Roussez. Caulier, Rogue Ale, la Brasserie de l’Etre, la Brasserie de la Goutte d’or, Trou du Diable ainsi qu’un brasseur surprise attendent à tour de rôle leurs convives dans un univers ponctué par la présence d’un artiste et de plants de houblon prêts à pousser tout au long de l’événement.

2156 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Comment Brooklyn Brewery se développe en France et fait œuvre de pédagogie

Depuis son arrivée en France par l’intermédiaire d’House of Beer, la filiale de distribution craft beer de Carlsberg, Brooklyn Brewery s’est constituée…
Entreprises

A Paris, l'atelier de brassage Brew Unique accompagne les homebrewers et traverse la crise

A Paris, Mike Gilmore aide les amateurs de brassage à développer leur activité. Avec ses ateliers (Brew Unique), il contribue à la diffusion de la culture de la bière et poursuit ses collaborations autour d’initiatives agricoles.
ÉconomieEntreprisesEnvironnement-SantéIndustrie

BrewDog envisage de bâtir une brasserie en France et d'accélerer ses efforts environnementaux

Forte d’une incroyable croissance, BrewDog compte, parmi ses projets liés à son opération de financement participatif Equity for Punks Tomorrow, créer une brasserie en France, et aller plus loin en matière de transition écologique.