Aller au contenu

Leffe élargit sa cible

Fin octobre, Leffe propose des ateliers de food pairing à Paris. La marque confirme sa dynamique sur le marché de la bière en GMS.

Leffe repart à la conquête des consommateurs. Fin octobre, la marque a invité six chefs à proposer une carte de plats et d’amuse-bouche dans sa Maison Leffe, un restaurant éphémère ouvert dans le 3ème arrondissement de Paris (du 25 au 30 octobre). Après une première édition en petit comité, sur réservation, la marque a investi un immense lieu événementiel et s’est rapprochée des codes de l’apéritif. « Les Français sont attachés au vin. Les premières variantes de Leffe ont été créées pour purifier l’eau et accueillir les gens. Nous sommes la première marque au cœur des moments de convivialité », indique François Baldo, chef de marque senior.

Avec cette offre temporaire de tapas et d’épicerie fine, Leffe, qui a lancé en mai dernier deux nouvelles références (Leffe d’été et Leffe Ruby), souhaite illustrer sa capacité à s’adresser à une large cible. « La bière peut être découverte, comme le vin, en food pairing. La mission de Leffe est de démocratiser la consommation de bières autres que les blondes et les lagers. Les bières d’abbaye peuvent redonner des lettres de noblesse à la bière. La marque peut permettre d’amener le public vers des bières plus particulières », poursuit François Baldo.

En août, Leffe était le premier contributeur à la croissance du marché en volume et en valeur sur le panel Nielsen (hypermarchés, supermarchés, hard-discounters). 230 000 foyers ont été recrutés en un an. « Nous leur avons proposé une offre différente », observe le chef de marque. Parmi les ateliers proposés à la Maison Leffe figurait notamment une session de dégustation de bières, de la plus classique, la Leffe Blonde (6,6%), à la Royale Mount Hood (7,5%), disponible depuis trois ans.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprisesFocus