Entreprises

En Haute-Garonne, Ice Breaker Brewing Co multiplie les bières craft expérimentales

2 min de lecture
Ice Breaker Brewing Co - Craft beer en Haute-Garonne

En moins d’un an, Ice Breaker Brewing Co. a fait une percée remarquée dans l’univers de la bière craft. La brasserie de Haute-Garonne va développer sa production.

En octobre et en novembre, Ice Breaker Brewing Co. a collecté 50 kg de fruits abîmés. “Dans les grandes villes, on n’a pas forcément d’endroit où composter nos fruits. Nous avons lancé une collecte, sans savoir quels fruits nous seraient retournés. 50 kg de fruits ont été récupérés. On nous a ramené particulièrement des poires et des bananes. Nous avons élaboré une sour”, indique Anne-Sophie Bigot, cofondatrice. La Froot Bandicoot a été brassée à hauteur de 1 hectolitre, dont une partie qui sera vieillie en barriques. L’opération de collecte devrait être réalisée chaque année, probablement à des saisons différentes pour pouvoir avoir une variation de fruits collectés.

“Nous venons du monde des spiritueux”, rappelle l’entrepreneure, qui dirige également un pub à Toulouse, The Hopscotch. A Montrabé (Haute-Garonne), avec ses associés Rodrigue et Dan, elle a commencé à produire les premières bières de la brasserie artisanale Ice Breaker Brewing Co. en mai 2020, quelques mois après l’emménagement. “Nous aimons bien expérimenter, tester de nouvelles bières. Nous avons une gamme permanente et des éditions limitées. La gamme permanente doit être accessible et pintable. Nous sortons également quatre bières éphémères par mois. Notre clientèle est très demandeuse de nouveautés.” 34 bières différentes ont été brassées en 2020.

Parmi les bières proposées, la Black Forest Society est une imperial black gose aux cerises griottes et au chocolat. “7.5° qui restent discrets, une texture limpide qui coule toute seule sur le palais pour une potion fine, accessible mais néanmoins surprenante”, promet l’équipe de la brasserie. La Melon moon on a chili sky est une gose associant melon, pastèque et piment. Winter in Osaka est pour sa part une double IPA au thé vert et aux fleurs de cerisier.

Plus de capacités de production

Ice Breaker Brewing Co. s’est lancée dans un contexte difficile. La brasserie possède un site internet et effectue du click & collect. Elle vend également aux CHR. Des distributeurs commencent à référencer la brasserie. Certaines bières de la gamme permanente seront disponibles en GMS : “cela sera une porte d’entrée pour les gens vers le monde de la craft et d’inciter à aller plus loin”. Une bière à la chocolatine a fait son petit effet lors du lancement.

A partir de ce mois-ci, la capacité de production va être doublée. Une machine de mise en canettes est également prévue. “Actuellement, il y a une pénurie mondiale de canettes ! Beaucoup de brasseries, dans le monde, se sont dirigées vers la canette faute de pouvoir faire du fût”, rappelle Anne-Sophie Bigot.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2466 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Avec Manifest, la liqueur Jagermeister passe à l’âge adulte

Bars à cocktails sélectionnés, cocktails classiques : Manifest, la nouvelle liqueur de Jagermeister, vise un registre éloigné des shots et des discothèques…
Entreprises

Cette année, Frog mise sur des bières de saison adaptées à chacun de ses pubs

Pour remettre en lumière ses différents pubs, Frog a lancé des bières spécifiques à chaque établissement, et mise sur davantage de produits de saison.
Entreprises

Les fûts de pineau des Charentes rouge, belle idée de la distillerie The Balvenie

French Oak 16 ans, un whisky bénéficiant d’une finition en fûts de chêne français ex-pineau des Charentes rouge, est lancé par The Balvenie.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter