ÉconomieEntreprisesServices

Happhapp veut mieux réunir les acteurs de l’événementiel

3 min. de lecture

La start-up Happhapp lance la V2 de son site mettant en relation des particuliers, des entreprises et des prestataires dans l’univers de l’événementiel.

Jeanne Barbier

Jeanne Barbier

Huit mois après le lancement de son site, la start-up parisienne Happhapp propose une nouvelle interface et davantage de fonctionnalités. L’entreprise, qui met en relation des particuliers et des entreprises souhaitant organiser des événements avec une sélection de prestataires, compte faciliter l’accès aux offres, rendre plus compréhensibles ses différents services, et s’ouvrir davantage au B to B. Sa cofondatrice, Jeanne Barbier, répond aux questions de Business & Marchés.

Happhapp inaugure sa nouvelle version. Quels en sont les objectifs?

Trois objectifs principaux ont été posés. D’une part, l’intégration d’un outil de création d’invitations digitales personnalisées, un outil que nous avions conçu depuis la naissance de Happhapp et que nous avions à cœur de concrétiser rapidement. Grâce aux invitations Happhapp, nos organisateurs peuvent envoyer leurs invitations à leurs guestlists directement depuis le site ou en partageant un lien sur avec leurs contacts sur les réseaux sociaux.

D’autre part, amener les organisateurs plus loin dans le processus d’organisation de leurs événements en ligne. Grâce à son quizz et ses offres publiées, l’organisateur fait facilement ses choix en ligne. L’objectif du nouveau site est que l’organisateur négocie et se mette d’accord avec le Happhappeur directement sur le site. Enfin, le site est plus facilement accessible, sans quizz préalable. On peut partager sur Facebook et Twitter les offres et ses coups de cœur. Nous souhaitions rendre Happhapp plus présent sur les réseaux sociaux, et nous comptons sur son aspect ludique et sur l’originalité des offres pour donner envie aux internautes de tout partager.

Quelles sont les nouveautés du site?

Nous mettons en place des vrais quizz de personnalité qui se détachent de l’événementiel pour se concentrer sur le profil du protagoniste (un particulier ou une société) pour lequel l’événement est organisé. Dîtes-nous qui vous êtes, on vous dira ce qu’on a pour vous ! Nous lançons également une whishlist pour les offres coups de cœur (l’organisateur peut « liker » une offre pour un prochain événement ou parce qu’elle lui plait), des invitations digitales et un site totalement en responsive design. Notre panel de prestataires évolue aussi : notre sélection est de plus en plus affinée et les participants apprennent à travailler avec un outil tel qu’Happhapp pour que le bon déroulement des événements soit encore et toujours mieux assuré.

Quel regard portez-vous sur les premiers mois d’activité?

L’attraction autour du concept de Happhapp et des offres qu’il propose a été confirmée. Happhapp est un outil avec un potentiel énorme… Déjà car il surfe sur une vague qui est dans l’air du temps et puis aussi car nous avons très rapidement réussi à créer un univers qui nous est propre avec une direction artistique très travaillée, un langage simple et des offres originales.

Avez-vous opéré des changements, dans votre business model, depuis le lancement?

Notre cible s’est quant à elle diversifiée et Happhapp a maintenant deux facettes. Notre cible du départ était davantage orientée vers les particuliers mais très rapidement, nous avons touché également beaucoup l’événementiel professionnel, à notre plus grand plaisir ! Nous avons alors développé deux activités : celle du do it yourself sur le site et celle d’une agence événementielle. C’est dans le cadre de cette deuxième activité que nous développons nos Happy packs qui sont des solutions événementielles clés en mains. Avec ces deux facettes de Happhapp, on a tout à y gagner. L’activité d’agence nourrit le site en clients et en Happhappeurs et le site par son coté innovant et la diversité de ses offres, nous donne une légitimité auprès de gros clients.

Photo : Fireworks and crowd celebrating the New year par Melis/Shutterstock

2283 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

30 ans, ambassadeurs, CDD pour Halloween : rentrée chargée pour Disneyland Paris

Disneyland Paris a révélé le logo de son trentième anniversaire. La destination de Marne-la-Vallée va aussi se doter d’un nouvel ambassadeur. Des ajustements viennent par ailleurs d’être opérés à Walt Disney Studios.
Entreprises

Duvel arrive à la pression avec 6,66%, une bière disruptive pour ses 150 ans

Duvel fournit 666 bonnes raisons de déguster la Duvel 6,66%, bière diabolique si l’on en croît la légende, disponible à la pression. Interview avec Duvel Moortgat.
ServicesSociété

La stratégie du pays de Fontainebleau pour rallonger la durée des séjours

Se ressourcer à 70 kilomètres de Paris, telle est la promesse des 26 communes du Pays de Fontainebleau. L’objectif est aujourd’hui de convertir les touristes en des clients de séjours de plusieurs jours.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter