Aller au contenu

GBS aide les PME à répondre aux appels d’offres

Aider les entreprises à répondre aux appels d’offres, tel est le crédo de GBS Appel d’offres. Créée il y a trois ans, cette société basée à Voiron (Isère) compte 7 salariés et vient de dépasser la barre des 56 millions de chiffre d’affaires générés pour ses clients. Sa fondatrice, Gladys Personnaz, présente cette démarche innovante à Business & Marchés.

«GBS Appel d’offres a été créé fin 2013 en entreprise individuelle, puis fin 2014 sous forme de SARL avec l’embauche du premier salarié. Je travaillais chez un acheteur public, où je produisais les cahiers des charges. Nous recevions très rarement des offres cadrant avec les besoins exprimés, et on mesurait les contraintes éprouvées par les PME. Dans le privé, j’ai découvert d’autres règles. Cela m’a moins plu, mais cela m’a permis d’affiner le positionnement de mon entreprise.

J’ai commencé à répondre à des appels d’offres pour des amis d’artisans – sur un même cahier des charges, nous ne comprenions pas la même chose ! J’ai donc crée GBS Appel d’offres, j’ai testé l’activité pendant huit mois, car à cette époque-là il n’y avait pas d’acteurs visibles sur le créneau. Les soutiens aux réponses aux appels d’offres étaient complètement standardisés. Le marché est porteur, cela a pris plutôt rapidement. Avec l’arrivée d’un grand compte, j’ai décidé d’embaucher. On travaille aujourd’hui avec une soixantaine de clients, sur les pôles travaux, services et fournitures, et prestations intellectuelles. Nos gestionnaires sont formés à toutes les matières et à tous les pôles. Nos clients sont situés sur tout le territoire.

Du consulting au dossier clef en main

Les appels d’offres sont essentiels dans la vie d’une entreprise. Nous accompagnons nos clients dans la définition de leur stratégie de positionnement, de pénétration, le niveau d’investissement que cela requiert… Ensuite, il faut pouvoir respecter les procédures. Nous mettons également en place des politiques RSE chez nos clients, et nous pré-analysons les appels d’offres, pour concentrer les efforts sur des marchés qui peuvent être décrochés. Nous collectons les informations pour produire le dossier, dématérialisé, clef en main.

J’ai également à cœur d’accompagner des start-up qui ont des produits innovants. Quand on veut lancer un bâtiment, certains procédés innovants ne peuvent entrer dans les lots allotis… Parfois, il suffit d’une phrase pour y coller, du côté de l’acheteur. L’objectif de GBS Appel d’offres est de parvenir, dans 5 ans, à 1 million d’euros de chiffre d’affaires et à 50 salariés.»

Publié dansEconomieEntreprisesManagement