Simon Ford - Fords Gin
Entreprises

Fords Gin compte se faire un nom auprès des bartenders français

2 min de lecture

Dans le giron de Brown-Forman depuis 2019, Fords Gin souhaite s’imposer auprès des bartenders. La marque fait partie des priorités du groupe dans le circuit on-trade.

Depuis son rachat en 2019 par Brown-Forman (Jack Daniel’s, Woodford Reserve…), Fords Gin s’était fait plutôt discret sur le marché français. Ce London dry gin crée à partir de neuf botaniques (genièvre, graines de coriandre, écorces de citron, zestes d’oranges amères, jasmin, angélique, zestes de pamplemousse, racines d’iris, cassier) compte principalement se faire un nom auprès des bartenders, cible prioritaire pour la marque.

“En dix ans, l’objectif a toujours consisté à créer un gin pour leurs besoins, et à grandir avec l’engouement croissant pour le cocktail et la montée en compétences des bartenders”, confirme Simon Ford, le fondateur de Fords Gin. La première bouteille est sortie d’un atelier de Nashville, dans le Tennessee (Etats-Unis) à la fin du mois de février 2012, depuis un emplacement géographique permettant de bénéficier de vols directs pour Londres (Royaume-Uni), où la marque a commencé à se développer commercialement. 60 000 caisses de neuf litres sont vendues en moyenne chaque année, “ce qui reste petit”, concède le professionnel des spiritueux, qui a été brand ambassador pour le gin Plymouth puis directeur marketing Etats-Unis chez Pernod Ricard.

Des idées de cocktails

“Assez versatile, Fords Gin est destiné à la réalisation de cocktails. Il a été élaboré avec des bartenders, avec l’idée de laisser libre cours à leur imagination”, poursuit Lia Sicard-Philippon, brand ambassadrice chez Brown-Forman. Louis Schofield, barman au Cambridge Public House, un bar à cocktails du 3ème arrondissement de Paris, a imaginé à cet effet plusieurs recettes.

Louis Schofield - The Cambridge Public House

Louis Schofield, manager au bar parisien The Cambridge Public House

Dreaming Man - Fords Gin

Dreaming Man

Mass appeal - Fords Gin

Mass appeal

Delicate Nirvana - Fords Gin

Delicate Nirvana

Des idées de cocktails, parmi lesquelles celle du Dreaming Man : céleri, jasmin, gin, eau gazeuse, vertis, eau-de-vie d’argousier. Un highball désaltérant. Plus complexe est le Mass appeal (gin, apéritif Cap Mattei, cordial de pomelo, vermouth, mistelle de pomelo): “l’idée était de faire un Negroni en mettant en avant l’amertume de Fords Gin.” Un cocktail d’inspiration classique qui pourra plaire aux amateurs de cocktails. Autre suggestion, le Delicate Nirvana, un twist du Wheat Martini avec du vermouth, du gin, du ponzu (sauce fermentée japonaise), de l’umeshu et du saké, le tout stiré. “Un cocktail pas trop sec, qui reste accessible.”

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2761 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
FocusLa sélection de la rédaction

Le Rhum Fest Paris, dix ans au compteur, revient en mai 2024

Au Parc floral de Paris, le Rhum Fest a dix ans. Le salon célèbrera son anniversaire du 4 au 6 mai avec plusieurs nouveautés.
La sélection de la rédaction

Le rhum Don Papa s'invite de nouveau dans le quartier de Pigalle, à Paris

La marque de rhum Don Papa déploie sa stratégie cocktails au Black Sheep, un bar du quartier de Pigalle, à Paris.
EntreprisesServices

Carte des vins et gestion de cave: le numérique en appui des restaurateurs

Laura Stagno, country manager France de l’éditeur de logiciels de caisse pour restaurants Lightspeed, décrypte les enjeux liés aux cartes des vins, et explore diverses solutions digitales à destination des professionnels des CHR.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter