EntreprisesIndustrie

Fauve Craft Bière mise sur des bières plus classiques

2 min de lecture
Antoine Robic - Fauve Craft Bière

Avec une kölsch pour incarner l’édition 2023 de sa bière locale La Petite Charonne, la brasserie Fauve Craft Bière poursuit le développement de styles plus classiques dans sa gamme.

Ce mercredi 25 octobre, Fauve Craft Bière a lancé la cinquième édition de la Petite Charonne, une bière brassée dans dans son brewpub Les Cuves de Fauve, rue de Charonne, dans le 11ème arrondissement de Paris, à partir de houblon cultivé à 1,2 kilomètre, boulevard de Charonne. Après une Parisian pale ale en 2019, une kölsch en 2020, une saison en 2021 et une golden british ale en 2022, place, de nouveau, à une  kölsch, résolument désaltérante, légèrement fruitée, et dotée d’une belle pétillance.

Un choix qui ne doit rien au hasard : il est désormais possible de déguster une kölsch chez Fauve, que ce soit au bar parisien, à la brasserie de Mauguio (Hérault) ou par l’intermédiaire de la production en fûts ou en cannettes. “Il s’agit d’un style allemand, brassé dans la région de Cologne, dont nous reprenons les caractéristiques pour faire découvrir cette bière de fermentation haute”, explique Antoine Robic, cofondateur de l’entreprise.

La Petite Charonne version 2023 titre à 6%, et sa fermentation s’effectue à une température de 16 degrés. “La kölsch est un style accessible, proche de la lager dans l’esprit”, ajoute Elliott Gueze, responsable de salle. La start-up Merci Raymond, spécialisée dans l’agriculture urbaine, a de nouveau participé au projet.

Des bières plus classiques

Jardin à la française et Coco Divine - Fauve Craft Bière

Fauve Craft Bière, qui compte aujourd’hui 25 personnes, mise sur la kölsch dans le cadre de Classic series, un programme lancé il y a un an autour de bières classiques. “Jusqu’alors, nous étions connus pour nos bières originales, modernes ou parfois exubérantes”, rappelle Antoine Robic. Pilsner, marzen, scharzbier (bière noire de fermentation basse), hefeweizen, witbier : autant de styles qui sont aussi produits et mis en avant par la brasserie.

Autre nouveauté, l’emploi de plus de houblons français, comme l’illustre Jardin à la française (6%), une wheat french IPA : Barbe rouge, Triskel, Aramis, Strisselspalt. Ce qui n’empêche pas les brasseurs de continuer à multiplier les expérimentations, avec succès, par exemple, depuis deux ans pour Coco divine (6,4%), aux houblons Sabro et HBC472, aux doux arômes de noix de coco… sans en contenir.

En décembre, Fauve Craft Bière commercialisera une bière brassée, le 1er novembre, avec la brasserie finlandaise Salama Brewing Co. L’entreprise fera aussi évoluer son merchandising et ouvrira “un nouveau chapitre” de son univers visuel.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2782 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Les rhums Planteray se déclinent en cocktails, comme l'illustre le Fridge Comedy club

La marque de rhum Planteray (ex-Plantation) a organisé, mi-mai, sa Tropical Week dans une cinquantaine de bars français, avec des cocktails créés par chaque établissement, comme au Fridge Comedy room, à Paris.
Entreprises

L'eau-de-vie albanaise Gonxhe se lance par l’intermédiaire des bars

Produite en Albanie, l’eau-de-vie de raisin Gonxhe, initiée par deux entrepreneurs français, s’est lancée par l’intermédiaire des bars depuis un an.
EntreprisesIndustrie

A Paris, la Distillerie de l’Arbre sec fait ses premiers pas

Nichée dans le 1er arrondissement, la Distillerie de l’Arbre sec enrichit le paysage parisien des fabricants de spiritueux, en se concentrant sur ses gins à son démarrage.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter