Entreprises

L’embouteilleur de spiritueux Côquetelers met le turbo

2 min de lecture

Côquetelers ne perd pas de temps. La start-up spécialisée dans les alcools français prévoit de lancer deux nouveaux produits en 2021 et de lever des fonds. De quoi poursuivre une aventure démarrée en trombe.

Malgré une annus horribilis pour le secteur des alcools, Côquetelers garde le cap. L’embouteilleur indépendant de spiritueux français, qui a débuté la commercialisation de ses produits en septembre 2019, lance une nouvelle liqueur et accélère sur l’e-commerce. Un moyen de conforter ses premiers résultats encourageants : sept produits lancés et 3000 bouteilles vendues au comptage d’octobre. Son atelier, basé en Camargue, doit suivre la croissance attendue (des objectifs de vente multipliés par cinq en 2021, le début des ventes à l’export et une levée de fonds qui doit être bouclée au cours du premier trimestre).

“Nous sommes multi-catégories : absinthe, liqueur, blanche d’armagnac, genièvre… Notre métier consiste à aller de distilleries en distilleries pour déguster des fûts pour embouteiller leurs coups de cœur. Nous avons commencé avec des productions qui existaient déjà. Maintenant, nous essayons d’avoir nos recettes propriétaires. Nous ferons ce travail de manière rétroactive sur la gamme actuelle”, explique Timothée Badie, co-fondateur avec Matthieu Henry. Un calvados est prévu pour le courant de l’année 2021, ainsi que trois séries limitées.

Un nouveau site et un distributeur

Pour l’heure, la start-up s’attèle au développement de sa liqueur de whiskey-châtaigne (40%), “qui allie un blend whiskey et une macération de châtaignes d’Ardèche”. Côquetelers avec la distillerie des Aravis, à La Clusaz, qui a changé de management au printemps. “Nous avons découvert cette recette pendant le premier confinement. Nous avons fait des tests, et il s’est avéré que la recette originale était la meilleure. C’est une recette familiale qui se transmet depuis plusieurs années. Souvent, nos produits sont adaptés aux cocktails. On conseille cette fois-ci, de déguster seul ou avec un glaçon”, précise Timothée Badie. Le site spécialisé Quaff magazine vient toutefois de réaliser un Manhattan revisité. Lancée le 1er novembre 2020, la liqueur “fonctionne extrêmement bien sur internet”.

Un circuit sur lequel l’entreprise a décidé de mettre le turbo. Elle vient de concevoir un nouveau coffret pour emballer ses produits, et de refaire son site, sur lequel elle propose aussi du barware en partenariat avec Barmen with attitude et des pailles biodégradables (Fair Birds). Autre changement majeur, la prise en charge de la distribution par Pardela Spirits (groupe François Lurton) auprès des CHR, cavistes et grossistes. “Côquetelers est l’exemple parlant d’une offre pertinente, en adéquation avec les demandes nos clients : des produits artisanaux, de qualité, avec un historique dense et authentique”, commente Loïc Parola, directeur général de Pardela Wine & Spirits.

Au premier trimestre 2021, Côquetelers prévoit également le lancement d’un produit hors-alcool.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2496 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Cognac, liqueur, champagne, café : quatre pop-up pour rapprocher les marques et leurs consommateurs

En novembre, Martell, St-Germain, Ruinart et Lavazza ont imaginé plusieurs expériences, à Paris, pour s’adresser directement aux consommateurs, avec des concepts très différents.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter