ÉconomieInvestissementMarchés et finance

Election de Donald Trump: les premières réactions des investisseurs

1 min de lecture
Donald Trump - Président des Etats-Unis

Le 20 janvier prochain, Donald Trump prendra ses fonctions de président des Etats-Unis. L’élection du candidat républicain, raillé de toutes parts durant une campagne virulente, ne laisse pas indifférents les acteurs économiques. «Cette élection n’est pas le succès d’une personne mais la fin de règne d’un régime économique», a pour sa part indiqué Didier Saint-Georges, directeur chez Carmignac Gestion, sur BFM Business. La reconduction potentielle à la frontière de 11 millions d’immigrés, la hausse des droits de douane et les incertitudes liées au budget attisent les tensions.

«Les investisseurs tendent à sous-estimer les risques à l’approche de l’événement, puis à en exagérer les conséquences une fois qu’il se produit», commente Nuno Teixeira, directeur des gestions institutionnelles et réseaux chez Natixis Asset Management. Ce mercredi 9 novembre, l’or était orienté à la hausse, et le pétrole et les métaux à la baisse. L’euro était quant à lui en hausse par rapport au dollar.

Dans le programme de Donald Trump, «les points positifs potentiels comprennent la réforme fiscale, la réglementation et les investissements d’infrastructure. Nous avons longtemps plaidé en faveur de la réforme fiscale et nous croyons en la nécessité d’une refonte du code des impôts pour les sociétés et les particuliers», observent Hersh Cohen et Scott Glasser, directeurs chez Legg Mason Global Asset Management. Néanmoins, leurs principales préoccupations «découlent de commentaires sur le commerce et l’impact potentiel de modification des traités et accords existants. Nous considérons les restrictions potentielles sur le commerce et toute tentative d’isoler ou de protéger les Etats-Unis du commerce extérieur comme très négatives.»

2730 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Whisky : Single Barrel, nouvelle référence signée Weller

La distillerie Buffalo Trace a renforcé l’offre de sa marque Weller avec un single barrel très fruité, pas encore disponible en France.
EntreprisesIndustrie

Angel’s Envy à la conquête des amateurs français de whisky

Dans le giron de Bacardi, dix ans après son lancement, le whisky Angel’s Envy a débarqué en France au printemps dernier. Un…
EntreprisesIndustrie

Bière US : comment Colorado Craft Beverage se développe

Avec un portefeuille élargi à des bières plus faciles d’accès comme les Hazy IPA, l’importateur-distributeur Colorado Craft Beverage n’a pas cessé de se développer.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter