Entreprises

Duvel arrive à la pression avec 6,66%, une bière disruptive pour ses 150 ans

3 min. de lecture
Bière Duvel 666

C’est avec un imposant livre, “Drink this book” – un pavé – très réussi que Duvel appuie le lancement de sa nouvelle bière. La mission de cet objet ? Fournir 666 bonnes raisons de déguster la Duvel 6,66%, bière diabolique si l’on en croît la légende, ou hélas un peu âpre et aux arômes peu marqués lors de sa dégustation. Un léger regret pour cette nouveauté produit qui signe une nouveauté majeure pour la marque : la possibilité de se la faire livrer en fût, pour un tirage pression. Une première depuis 1923 pour la griffe de la brasserie belge Duvel Moortgat. Le taux de gaz carbonique “trop élevé” des quatre références déjà existantes ne leur permettant pas de prétendre à ce mode de service accélérateur de volumes et de notoriété. Focus sur cette nouvelle bière blonde avec Betty Lacazedieu, responsable marketing  et Paloma Villemain, chef de produit chez Duvel Moortgat France.

Comment avez-vous adapté la recette de la Duvel 6,66% afin qu’elle puisse être conservée en fûts ?

La recette de Duvel 6,66% est pratiquement la même en fût et en bouteille. La saturation finale de la bière au fût est très proche de la saturation de la bouteille, la différence est guère notable. La seule différence est que le fût ne contient pas de bière refermentée, tandis que la bouteille en contient. Duvel 6,66% au fût est une version accessible de la Duvel classique que nous connaissons. La saturation en CO2 se situe entre 5,3 et 5,5 gr/L, ce qui est encore 0,5 gr/ Lplus élevé que les fûts de bière standard. Duvel 6,66% au fût a donc cette effervescence typique et différenciante de Duvel.

Vous avez lancé ces dernières années des bières très houblonnées (Duvel Tripel Hop Citra, Duvel Tripel Hop Cashmere) : comment a évolué l’intérêt des consommateurs pour ces références et pour ce style de bières ?

Nous obtenons nos Duvel Tripel Hop en ajoutant à la recette Duvel classique une 3ème variété de houblon. Le résultat ? Des India Pale Ale (IPA) agréablement houblonnées, à l’amertume rafraîchissante. Ces bières s’adressent avant tout à des connaisseurs de bières de spécialité, qui sont de plus en plus nombreux et qui recherchent des bières avec une amertume prononcée. On constate un réel intérêt des consommateurs pour ces références et pour ce style de bières IPA. La nouvelle Duvel 6,66% est quant à elle une bière blonde belge aromatique, douce et équilibrée par une fine amertume.  Elle ne fait pas partie de la catégorie des IPA et s’adresse à un public plus large. Pour célébrer les 150 ans de la brasserie Duvel Moortgat, nous avons souhaité créer une bière accessible pour plaire au plus grand nombre !

De quelle manière souhaitez-vous renforcer la notoriété de Duvel en France et toucher davantage de consommateurs ?

Duvel, qui signifie diable en flamand, est une marque qui véhicule de fortes valeurs avec un storytelling qui vaut la peine d’être expliqué aux Français ! Depuis de nombreuses années, Duvel a pris la parole en digital, dans des activations Trade Marketing en GMS et CHR et aussi en évènementiel. Depuis 2010, l’objectif est de toucher des médias plus massifs et différenciants pour faire connaitre Duvel au plus grand nombre. Plusieurs leviers seront déployés en 2021 pour renforcer la notoriété de Duvel en France et toucher davantage de consommateurs. Plusieurs activations autour de cette date exceptionnelle seront mises en place comme notamment le lancement de Duvel 6,66%, un verre exclusif 150 ans ou encore un livret recettes food pairing gourmand et simple à réaliser. Des opérations sont aussi prévues en GMS et en CHR.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également
Entreprises

Agrumes et éco-responsabilité, la distillerie de Monaco trace son sillon

Un lieu atypique pour un projet qui l’est tout autant. Dans un immeuble qui date de 1700, la Distillerie de Monaco est,…
EntreprisesServices

“Il est plus simple de gérer des hôtels que seulement des bars”, affirment les dirigeants d'Experimental Group

En levant 380 millions d’euros, Experimental Group affirme sa mue vers le métier d’hôtelier, dans un contexte de tensions sur le personnel. Entretien avec Olivier Bon et Pierre-Charles Cros.
Entreprises

Comment Bollinger Diffusion a crée le gin Anaë

Né de la collaboration de Bollinger Diffusion avec la maison de cognac Delamain et la distillerie Bercloux, le gin “made in France” Anaë a été lancé à la rentrée.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter