EntreprisesServices

Le Hard Rock Cafe Nice prêt pour le retour de la clientèle locale et des touristes

3 min. de lecture
Hard Rock Cafe Nice - Equipe du restaurant

A Nice, le Hard Rock Cafe, avec sa vue imprenable sur la plage, accueille davantage de touristes. Le restaurant cible également une clientèle locale, avec le retour de sa formule déjeuner. L’actualité de Lionel Messi bénéficie au merchandising.

Rentrée active pour le Hard Rock Cafe Nice (Alpes-Maritimes). Ou avec davantage d’actifs à la mi-journée, comme escompté avec le retour d’une formule déjeuner. Nouveau nom (Executive Menu) et design renouvelé pour cette offre reprenant les grands classiques de l’enseigne, avec un service rapide et une tarification adaptée afin de s’adapter aux attentes d’une clientèle business que le restaurant aspire à retrouver à la faveur de la reprise de l’activité économique et de l’assouplissement, marqué depuis quelques semaines, de la pratique du télétravail. Une façon de retrouver aussi une clientèle locale qui, comme à Paris, fait partie des cibles à conquérir en priorité.

“Nous voulons casser notre image de restaurant uniquement pour les touristes. Les habitants de Nice et de sa région doivent davantage se reconnaître dans ce que l’on fait. Nous allons davantage mettre en avant notre impact local”, illustre Audrey Marchetti, coordinatrice ventes et marketing.

Hard Rock Cafe Nice - Legendary Burger

L’Original Legendary Burger, best-seller du restaurant, figure au menu, même dans la version réduite de la carte. Un incontournable !

Depuis le deuxième confinement, la présence du Hard Rock Cafe Nice sur les applications de livraison lui a permis de mieux se faire connaître. Entre juin et début août (un arrêté préfectoral ayant limité certaines activités face à la situation sanitaire), un DJ set a été organisé chaque jeudi, permettant d’animer son redémarrage et de se différencier sur la promenade des Anglais.

Une reprise progressive du tourisme

Contribuer à développer le restaurant (120 couverts lors de privatisations), tel est également le défi de Jonathan Williams, general manager depuis mai dernier. Fort de trente ans d’expérience dans l’hôtellerie-restauration, il a dirigé le Hard Rock Cafe Paris entre 2002 et 2004 puis entre 2012 et 2014. “J’aime contribuer à faire monter mes collaborateurs en compétences. J’ai trouvé une équipe dynamique et enthousiaste, même après un an et demi d’incertitudes. J’ai apporté des changements à l’organisation, puis nous nous adapterons à l’évolution de la situation actuelle.”

Une cinquantaine de personnes constitue l’équipe en temps normal. Selon les jours et l’affluence, tout l’effectif n’est pas forcément mobilisé. Soulagement dans un contexte de difficultés de recrutement, “nous avons la chance d’avoir un staff très motivé, ayant envie de sortir de la crise, avec un vrai esprit d’équipe”.

Cet été, davantage de touristes, principalement européens (britanniques, néerlandais, allemands, hollandais, espagnols) se sont rendus sur la Côte d’Azur, constate le manager. La répartition de la clientèle entre touristes (60% de la fréquentation estimée avant crise) et clientèle locale devrait être équilibrée à l’issue de l’été. Mi-août, quelques jours après l’instauration du pass sanitaire, seul un incident avait été enregistré. “Les gens sont informés et se rendent au restaurant en connaissance de cause. Nous avons aussi des clients qui reviennent parce qu’ils sont rassurés”, indiquait, à cette date, Audrey Marchetti.

Lionel Messi booste les 50 ans de la marque

Même à 900 kilomètres de Paris, l’arrivée de Lionel Messi au PSG a dopé les ventes de la nouvelle collection de produits lancée à l’occasion du cinquantième anniversaire d’Hard Rock International. Depuis le mois de juin, le footballeur est l’ambassadeur du groupe, pour une durée de cinq ans. “Le sport et la musique font partie intégrante de ma vie, une combinaison parfaite entre mon métier et mes loisirs”, s’était réjoui, par voie de communiqué, l’homme star de l’été. A Nice, le 14 juin dernier, un taxi londonien a sillonné la ville aux couleurs de “Live Greatness”, le nouveau claim de l’entreprise.

Le Hard Rock Cafe Nice espère par ailleurs, au cœur de l’hiver, retrouver une clientèle professionnelle grâce à un redémarrage des salons et des congrès.

Freddie for a week

En septembre, comme chaque année, l’événement Freddie for a week, autour de l’univers de Freddie Mercury, destiné à récolter des fonds en faveur d’une œuvre caritative, est aussi de retour. “De longue date, l’enseigne Hard Rock Cafe est partenaire de l’association caritative Mercury Phoenix Trust, et 15% des recettes générées par la vente de ces articles seront reversés directement à MPT”, rappelle le groupe. A Paris, une soirée spéciale a été organisée dimanche 5 septembre. Au cours de la semaine, une nouvelle gamme de t-shirts est vendue en boutique.

2319 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Économie

Le nouveau bar-restaurant parisien Fitzroy creuse son sillon café et bière toute la journée

A Paris, près de Bastille, le bar-restaurant Fitzroy met en scène ses différentes offres (breakfast, brunch, apéritif…) de 8 heures à 2…
Entreprises

Avec Les Nouveaux fermiers, les célèbres burgers de FrogPubs se dotent d’une alternative vegan

Avis aux foodies : les “steaks” végétaux des Nouveaux fermiers font leur entrée dans les burgers de Frog. Un moyen de répondre…
ServicesSociété

La stratégie du pays de Fontainebleau pour rallonger la durée des séjours

Se ressourcer à 70 kilomètres de Paris, telle est la promesse des 26 communes du Pays de Fontainebleau. L’objectif est aujourd’hui de convertir les touristes en des clients de séjours de plusieurs jours.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter