ÉconomieEntreprises

Depuis un an, le bar Luciole convertit Cognac au cocktail

Cognac - Bar Luciole par Guillaume le Dorner

C’est à Cognac (Charente) que Guillaume Le Dorner a posé ses valises l’an dernier. Après avoir dirigé un bar à Londres, il a ouvert un bar à cocktails spécialisé dans le cognac en juin 2017. A l’occasion du premier anniversaire de Luciole, il nous en présente le concept.

Comment se distingue Luciole sur la scène cocktails ?

Luciole est un bar à cocktails et un bar à cognac dans Cognac, ce qui en fait un endroit où le cognac est le point focal de l’offre. Nous avons une expertise en cocktails de par nos expériences. J’ai été bar manager à Londres pendant six ans (69 Colebrooke Row) avec Tony Conigliaro, désormais associé chez Luciole. J’étais originaire de Bretagne, mais je voulais rentrer en France et je ne voulais pas vivre dans une grande ville. Luc Merlet, dirigeant de la maison de cognac Merlet, et Tony en parlaient depuis une dizaine d’années, et l’idée a réellement été lancée il y a cinq ans.

De quelle manière avez-vous élaboré l’offre ?

Nous avons une carte de 18 cocktails, sans marque : nous demandons aux clients leurs préférences en matière de cognac (nous avons environ 160 bouteilles). En fonction du cocktail, nous apprenons à recommander les cognacs adéquats. Cette démarche est facile à faire comprendre aux clients. Nous recevons des touristes, des locaux qui travaillent dans les maisons de cognac, et des barmans qui doivent être sensibilisés au cognac. Notre signature, ce sont les préparations : nous avons ainsi un cocktail, L’Inavoué, au cognac et à la liqueur de caramel salé. Nous produisons aussi une liqueur de cognac au beurre, du sirop de poire caramélisé, un cocktail au soda à la cardamome…

Est-il simple de faire découvrir le cognac en cocktail ?

Je pense qu’il est assez facile de faire découvrir le cognac en cocktails. Historiquement, le cognac est un spiritueux de cocktails, il a été un peu oublié dans cette utilisation mais c’est un spiritueux qui a un panel de saveurs très large, et cela en fait le spiritueux à cocktail parfait. On peut vraiment s’amuser avec le cognac et créer des choses différentes. Quant à l’engouement pour le produit, on part de loin, mais les choses changent dans le bon sens. Si les barmans s’y mettent, tout le monde suivra. Le cognac n’a pas encore une image «cool», alors qu’il se prête bien à nos métiers !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2125 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

“L'Etat ne peut ignorer les conséquences économiques et sociales de la fermeture des bars-restaurants”, alerte Paul Chantler (FrogPubs)

Exploitant de dix bars-restaurants et d’une brasserie, Paul Chantler alerte sur les difficultés financières de FrogPubs, et élargit le débat à l’ensemble du secteur. Les acteurs du CHR génèrent des externalités positives que l’Etat doit prendre en compte, indique-t-il.
Références

Les 5 ingrédients du mojito décryptés, pour ne plus jamais le rater

Il s’agit d’un des cocktails les plus vendus, d’un des plus connus… le mojito. Concepteur d’ateliers (Colada Cocktails), Baptiste Bochet décrypte les 5 ingrédients du mojito pour une recette inratable.
EntreprisesIndustrie

A Bordeaux, la distillerie Moon Harbour lance ses premiers whiskies

A Bordeaux (Gironde), le premier whisky de Moon Harbour a enfin vu le jour. Baptisé Dock 1, très doux, soyeux en bouche,…

1 Comment

Les commentaires sont fermés.