Économie

Débuts encourageants pour les spiritueux consignés d’EcoSpirits et de La Maison du Whisky

2 min de lecture
Cocktail EcoSpirits

Débuts encourageants pour EcoSpirits. Créé en 2018 à Singapour, ce concept de contenants en verre de 4,5 litres pour la livraison de spiritueux aux cafés-hôtels-restaurants, lavables et réutilisables, a été décliné en France depuis 2021 par l’importateur-distributeur La Maison du Whisky. Ces boîtes en verre, baptisées “EcoTotes”, sont traitées depuis une installation dédiée à Saint-Ouen l’Aumône (Val d’Oise). Plus de 1100 EcoTotes ont été écoulés au premier trimestre 2022, principalement autour des marques Citadelle (gin), Fair (vodka équitable) et Plantation (rhum). Un chiffre qui correspond à l’équivalent de 7200 bouteilles. Du calvados (Christian Drouin) et plusieurs spiritueux complètent l’offre. Constance Moreau-Luchaire, responsable marketing et cheffe de projets, nous en dit plus.

De quelle manière les bars se sont appropriés le concept ?

Nous avons de très bonnes retombées côté bar avec pas mal d’engouement de ce côté là (visible avec le nombre de bars qui ont switché sur cette technologie depuis début janvier). D’un point de vue pratique, les bars ne mettent pas l’EcoTote directement sur leur bar mais plutôt en back room et utilisent des bouteilles vides de la marque qu’ils remplissent à partir de l’EcoTote. Au printemps, un cocktail a été créé avec l’Experimental Cocktail Club pour promouvoir ce concept éco-responsable.

Comment s’effectue la gestion du système de consigne ?

Sur la partie livraison, comme notre installation EcoPlant est directement dans les entrepôts La Maison du Whisky, nous sommes en mesure de coupler les commandes d’EcoTotes aux commandes bouteilles des autres références pour un seul compte client. La partie livraison n’a donc pas vraiment été impactée par le lancement de cette nouvelle technologie. Évidemment, la gestion d’un système de consigne est tout nouvelle pour La Maison du Whisky et il existe encore quelques éléments que nous améliorons tous les jours pour simplifier et faciliter tout le process de récupération des EcoTotes vides auprès de nos clients.

De quelle manière s’effectue le nouveau remplissage des contenants ?

A partir du moment où nous avons récupéré les EcoTotes vides, la suite du process a bien été étudiée en amont du lancement du projet et aucun point de friction n’a été remonté jusqu’ici. A partir du moment où les EcoTotes vides sont arrivés à l’entrepôt, ils sont triés en fonction de ce qui sont réutilisables contre ceux endommagés/à réparer (un seul depuis le lancement du projet). A partir du moment où il y a un nombre minimum atteint ou qu’une production est programmée, les EcoTotes récupérés sont alors lavés et stérilisés dans l’EcoPlant avant recharge.

2492 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.
EntreprisesIndustrie

Corona ne veut plus être confondue avec les bières aromatisées

En lançant Sunset, une bière aromatisée, et en rappelant que Corona Extra est une bière blonde, AB InBev entend clarifier le positionnement d’une de ses marques phares.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter