Industrie

Craft beer : 5 styles pour renouveler votre approche de la bière

3 min. de lecture
Rémy Doridam - Hoppy Corner

Parallèlement au Paris beer festival, focus, au bar Hoppy Corner, spécialisé dans la bière artisanale, sur cinq styles de bière permettant d’envisager d’autres horizons de dégustation.

Vendredi 3 septembre, une soirée consacrée aux “galériens” ayant créé leur brasserie durant la crise doit être organisée à l’occasion du Paris beer festival chez Hoppy Corner. Ce bar à bières artisanales du 2ème arrondissement de Paris, “craft beer pub”, est aux avant-postes des nouveaux styles. “De plus en plus de brasseurs prennent des risques pour sortir des fûts incroyables, mais aussi plus chers. C’est très bien que les bières de dégustation se renouvellent, mais il faut aussi des bières de soif afin d’avoir des nouveautés sur toutes les catégories”, observe Rémy Doridam, gérant.

“Il y a également un engouement pour les pilsners et les lagers, même s’il n’est pas facile d’en fabriquer. On sort du Covid avec des brassins qui peuvent dater de plusieurs mois, les bières les plus houblonnées comme les IPA ou hazy IPA devant être écoulées en priorité.

Nombreuses sont les bières à arriver en petites quantités (un à deux fûts), avec des styles qui ne demandent qu’à se développer, comme la pale ale gluten-free de la brasserie londonienne Gipsy Hall, dénommée Bandit. Une bière au caractère frais et fruité, très douce, dans la lignée de ce style. “Sur le sans gluten, Glutenberg est une marque de référence (notamment disponible en canettes). Il y a de la demande pour ce type de produits, qui fonctionne bien.

Les beer geeks à la fête

A l’opposé, l’High school diet (10,5%) de New Image Brewing (dans le Colorado) présente instantanément de belles notes de pop-corn et de caramel au nez. A la dégustation, on se rapproche de la dégustation. Une bière proche d’un sandwich à base de beurre de cacahuètes et de pâte de guimauve, d’où le nom de son style, surprenant au premier abord : fluffernutter milk stout. Elle contient des noisettes, de la guimauve et des éclats de cacao.

Autre bière détonnante :  une triple dry hopped, Coriolis (9,5%), également signée New Image. Une bière très houblonnée, très épaisse, bénéficiant d’un vif côté céréalier en bouche. Le houblonnage à cru consiste à ajouter des houblons à froid, afin de bénéficier des apports de leurs arômes. “Nous essayons de développer la communication autour des arrivages de ce type de bières, qui plaisent aux beer geeks. Hoppy Corner est le seul bar à proposer cette référence à Paris.” L’objectif est de renforcer cette offre différenciante.

Différences de styles

Une rye saison (5,9%) brassée par Big Mountain Brewing Co (à Passy, en Haute-Savoie) apparaissait aussi, fin août, au menu board d’Hoppy Corner. Le seigle doit apporter un côté malté et épicé à une saison, la bière belge par excellence (comme l’illustre l’excellente Saison Dupont, un incontournable de ce style, régulièrement proposée au bar). Las, des notes terreuses peuvent être décelées en bouche. La bière est fabriquée à l’aide de levures sauvages (brettanomyces).

Dans l’Yonne, la brasserie Popihn ne déroge pas, pour sa part, à sa belle réputation avec Icauna (4,8%), permettant de découvrir le plaisir d’une pale ale grâce aux houblons Citra et Mosaic et à son orge cultivée à la ferme. Pour les consommateurs habitués à la bière blonde, un excellent moyen d’aller plus loin, grâce à une bière se distinguant par une belle mâche. Le côté fruité d’une pale ale ne manque pas à l’appel.

En cette rentrée, Hoppy Corner a repris ses horaires classiques, avec une nouvelle équipe.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2424 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

La Maison du Whisky renouvelle son offre

Une plateforme dédiée aux jeunes maisons de spiritueux ainsi que plusieurs nouveautés (apéritif, rhum, bière…) enrichissent actuellement l’offre de La Maison du Whisky.
Entreprises

Avec le Strainger, le whisky Monkey Shoulder continue à se rapprocher des bartenders

Une nouvelle passoire rétractable, le Strainger, a été lancée par les équipes du whisky Monkey Shoulder, à destination des professionnels du bar.
Entreprises

Le mojito, cocktail phare des rhums bio de Saint James

La marque de rhums Saint James met en avant sa gamme bio en préconisant notamment la réalisation de mojitos, selon les règles…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter