ÉconomieEntreprisesServices

Comment s’est lancé le Woody’z, un nouveau burger bar à Fréjus

1 min de lecture
Cedrick et Sam, gérants du Woody'z, à Fréjus

Découvrez comment deux amis ont lancé le Woody’z, un nouveau burger bar situé à Fréjus, dans le Var.

« Nous cherchions un plat qui corresponde à notre univers, et il y avait déjà beaucoup de propositions dans la ville. Le burger permet de nous démarquer, et d’arriver avec une offre originale à base de produits frais, tels que le pain, préparé par un artisan boulanger, ou bien encore les légumes », explique à Business & Marchés Cédrick Bihi (à droite sur la photo), le co-gérant du Woody’z, un nouveau restaurant ouvert en avril dernier dans le centre historique de Fréjus (Var). Avec son associé Sam Shaw (à gauche sur la photo), il compte se distinguer avec ce produit emblématique de la street food.

Le restaurant se distingue également avec sa décoration axée sur un univers urbain. « A l’origine, Sam est peintre et sculpteur, tandis que j’ai travaillé dans l’immobilier puis dans la restauration de meubles. Nous souhaitions ouvrir un lieu qui se différencie des restaurants existants, et qui mélange nos deux univers. Nous parlions régulièrement de nous lancer dans l’aventure, et je suis amoureux du centre de Fréjus. Nous avons appris pendant l’hiver que le local était à vendre, et nous l’avons acheté fin janvier », poursuit Cédrick Bihi.

Si l’équipe du Woody’z a abordé la haute saison estivale avec une carte composée de burgers,  elle compte néanmoins proposer des plats différents pendant l’hiver, avec notamment des plats québécois – Cédrick a notamment vécu à Montréal. « Notre objectif est de créer une parenthèse dans le quotidien de nos clients, d’où une importance certaine accordée à l’ambiance et à la qualité des produits. Nous voulons aussi absolument garder le contact avec notre clientèle, c’est essentiel dans ce métier ! », complète-t-il.

Le restaurant est situé au 63, rue du docteur Ciamin, à Fréjus.

2762 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Paris : le restaurant Piccola Mia, pendant italien de Mon Coco, fait ses premiers pas place de la République

Place de la République, à Paris, le restaurant Piccola Mia succède à Pizza Pino, avec des recettes déjà éprouvées : décoration léchée, plats généreux, large amplitude horaire.
ÉconomieEntreprisesServices

Pour l’équipe des restaurants Mamé Kitchen, “être flexitarien, c’est s’éclater à découvrir de nouvelles saveurs rythmées par les saisons”

Créée en 2018, l’enseigne Mamé Kitchen compte cinq restaurants, conçus pour la vente à emporter, autour d’une offre de street food flexitarienne. Elle compte accélérer son développement.
La sélection de la rédaction

A Disney Village, la brasserie Rosalie compte faire connaître les classiques de la gastronomie française

Rosalie, un restaurant de type grande brasserie, a ouvert en décembre dernier à Disney Village, la zone connexe à Disneyland Paris. Service efficace, décoration élégante, carte fournie : les fondamentaux du concept sont de mise, mais l’établissement doit davantage faire connaître son offre.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

2 commentaires

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.